Cour d’Appel de Montpellier

date inconnue

SAGReiss

De: SAGReiss

Date: 8 avril 2016

Objet: T'es un trou du cul!

Friends,

Vous avez note dans la lettre d'hier que ca commence avec un dialogue entre le roi Oedipe & le peuple et se termine par un dialogue entre la dame & le gouverneur de Floride? Et je ne suis pas un artiste, moi? J'aimerais pas etre le mec de la dame, n'empeche. Tu imagines? "T'as oublie d'acheter les oeux? T'es un trou du cul!" Jean-Marie & moi rigolions hier soir avec ca. Comme elle jette dehors l'attachee de presse qui essaie de la calmer: "Ta gueule. Je te cause pas, toi." Comme ce serait passe autrement si ca avait ete un mec, ou une noire. Taule direct. Le mec qui filme qui dit a la fin: "Sweet", et le beau sourire qu'elle lui flash. Tout est parfait dans cette vid. Deux millions de vues en trois jours. Et le con de gouverneur qui s'en va comme un rat sans avoir pu commander son cafe. Vous vous imaginez? Ce type a litteralement le pouvoir de vie & de mort sur cette dame. C'est le gouverneur qui decide si l'on tue un condamne a mort. Il peut aussi le gracier. Mais il ne peut pas boire son cafe lorsqu'une Americaine lui dit: "You're an asshole!" Le juge d'hier n'est pas tendre non plus. Je ne sais pas si vous avez su lire l'article. Le con menace les procs & les avocats de publier leur nom dans la decision. Il a cite un con de proc 49 fois dans une decision, et les debats sont en direct sur YouTube. Comme dit Jean-Marie, la camera est une arme. Hier je m'ennuyais, car c'est mort a Les Vans cette semaine, malgre la fete foraine. Comme j'avais des trous dans mes chaussures, je suis alle acheter une nouvelle paire chez le pede. Je remplis mon devoir civique. Comme on me demande parfois en garde a vue quelle est ma taille de chaussure (Dieu sait pourquoi.), par la presente j'informe Monsieur le Commandant (Je ne sais meme pas s'il est sur les adresses de ce mail, et je m'en fous.) que ces chaussures sont 39, alors que d'habitude je chausse du 40. C'est bon? Mais je voulais vous parler du Juge Huyette:

Au cours de l’instruction, il apparut que l’une des parties civiles à la procédure avait photocopié le dossier, dont elle aurait égaré un exemplaire dans un centre commercial. Un inconnu l’aurait alors apporté à la rédaction de l’hebdomadaire dans lequel était paru l’article litigieux.

http://www.huyette.net/2016/04/condamnation-d-un-journaliste-pour-violation-du-secret-de-l-instruction-l-approbation-de-la-cedh.html

Je suis le seul qui voit que tout est faux dans ce paragraphe? D'abord, les parties civiles n'ont pas acces au dossier de l'instruction. Il faut pleurer chez son avocat pour y jeter un coup d'oeil une fois tous les six mois. On ne peut pas le photocopier. (Soit. On peut le photographier en cachette. Je l'ai deja fait. Le justiciable est reduit a l'etat d'un ado qui se cache aux chiottes pour se branler un coup.) Ensuite la photocopie a ete oubliee dans un centre commercial. Non, mais serieux? Fortuitement un "inconnu" aurait trouve ces papiers, et comme par hasard il n'avait rien d'autre a foutre que d'aller chez son copain le journaliste lui deposer les documents decouverts au petit bonheur de la chance. Michel, tu as lu ce paragraphe apres l'avoir ecrit? T'as bu plus que moi hier? Ce matin la factrice m'a reveille. J'ai un decalage horaire depuis que j'ai pris ma retraite. Elle est belle. J'aimerais bien me reveiller avec elle, mais bon. C'etait un con de decision de Justice ou je n'ai rien compris, et qui ne me concerne pas de toute facon. (La conne d'avocate de ma fille me reclame des sous? Grand bien cela lui fasse. Comme j'ai dit ce matin, si Mme Uccellatore veut des sous, qu'elle nous laisse voir Rose. On n'est pas aussi fier qu'on ne payerait pas pour la voir.) Dans ma perplexite, je suis remonte a la salle de jeux, ou j'ai trouve un doigt de whisky que je n'avais pas reussi a avaler hier soir, ou ce matin, je n'en sais rien. Je l'ai bu avant d'aller me laver les dents & faire le cafe.

De: SAGReiss

Date: 8 avril 2016

Objet: You talking to me?

Ghani,

Serieux, tu deconnes, la. Tu as toujours ete sympa avec moi. Tu portes souvent une cravate rose en notre honneur, mais je ne comprends plus rien. Je n'ai aucune idee ce que signifie la decision ci-jointe. Au moins, si tu me l'ecris en arabe ou en kabyle je peux le faire traduire dans mon village. Je ne pense meme pas que Maitre Serre soit l'avocat de ma fille. Je pense que c'est plutot Maitre Fuster. Tout est faux dans ce message. Rose n'habite plus en France depuis decembre 2013. Tu designes "en raison de l'urgence"... Attends, une decision du 26 mars 2015, et tu reponds en urgence le 5 avril 2016? Tu designes donc le Conseil Departemental... Tu peux leur dire de ma part que je les emmerdre. Rose a besoin de sous? Je n'en ai pas. Je suis au RSA, je viens de perdre mon boulot & de faire un dossier de surendettement. Mme Uccellatore a arrete de payer notre maison, donc j'ai 50k euros de dettes. En revanche, ma mere a des sous. Si Rose en a besoin, c'est pas tres complique. On est pret, a n'importe quel moment, a payer Mme Uccellatore pour voir Rose. Je suis parfaitement serieux. Dis-moi ce que tu veux, bordel de merdre, et je risque de le faire, mais m'envoyer des lettres recommandees que je ne comprends pas ne sert strictement a rien.

Bisous.

De: SAGReiss

Date: 7 avril 2016

Objet: Roi ou Tyran?

Friends,

Je pense a la premiere scene d'Oedipe Roi. Toute l'ironie du titre est perdue en francais. En grec il y a deux mots pour "roi", basileus & tyrannus. Le basileus est un roi de naissance, le fils du roi. Le tyrannus, legitime ou non, est roi par circonstance, merite ou autre. Oedipe se croit tyran, roi legitime par merite, ayant resolu l'enigme du sphinx, mais en fait il est basileus, roi fils du roi. La premiere scene donc Oedipe dialogue avec le peuple, le choeur, sur la place publique. C'est la monarchie directe. Quand ma mere & moi avons decouvert le mail en automne 1994, nous avons tout de suite compris tous les deux que cela change tout. La Justice se plaint de ses pauvres moyens. Regardez ce que vous avez fait hier. Michel & Claire veulent me parler. Qu'est-ce qu'ils font? Ils etablissent tout un dossier, le transmettent au Chef Auchet, qui m'aime bien, mais il a peut-etre autre chose a foutre que de s'occuper de moi, sachant de toute facon que je vais exercer mon droit au silence. Au lieu de faire ca, Michel & Claire aurait pu, en cinq minutes & sans deranger personne, m'ecrire un mail: "Ecoute, con, pourquoi tu as ecrit ceci a Claire le x du mois de y 2016?" C'est la democratie directe. Mais je viens de lire autre chose:

http://www.slate.fr/story/116427/rapport-photo-changement

Je cite: "Désormais, une photo existe si elle est partagée." Je me souviens d'un prof d'allemand qui s'appelle Thomas. Il nous explique tres finement qu'une oeuvre comme le Faust de Goethe est un objet mental, comme le phoneme. Ca ne veut pas dire qu'elle est subjective. Elle existe dans un espece de memoire collective, une convention, comme une langue. Certes, on peut tester les limites de cette norme, comme on a vu avec Emily Dickinson, ou d'autres qui sont alles trop loin a mon gout, Gertrude Stein, sauf les Trois Vies, & James Joyce dans Finnegan's Wake. Mais je viens de faire la rencontre du Juge Alex Kozinski de la Cour Federale d'Appel de Californie:

http://www.slate.com/articles/news_and_politics/jurisprudence/2016/04/alex_kozinski_and_the_ninth_circuit_s_crusade_against_prosecutorial_misconduct.html

https://en.wikiquote.org/wiki/Alex_Kozinski

Incroyable. Ce type a ecrit: "The parties are advised to chill." Il a ecrit un article intitule: "What I Ate For Breakfast and Other Mysteries of Judicial Decision Making". Je suis amoureux. C'est un gros con de Juif roumain avec un sourire demoniaque & des lunettes de soleil. Mon coeur a commence a battre quand j'ai vu qu'il avait un site: "J'ai le droit d'ecrire a cet homme?" Tu parles. Le site est une blague: http://alex.kozinski.com Ca c'est un homme qui aime boire un coup. Il ecrit des blagues vicieuses dans ses decisions. Je crois que je vais m'exiler en Californie commettre quelques crimes rien que pour le rencontrer. D'ailleurs je vais rajouter a mon dossier Pole Emploi que je suis candidat au poste de Maitre de Conference a L'ENM & Redacteur en Chef de la Revue de Presse @justice.com. Mais je voulais vous parler de Mathilde, une fille de trois ans de mon village. Elle est magnifique, comme seule Rose & Emaline, fille de Jean-Marie l'ont ete. Elle a toujours les yeux ecarquilles, interpelle tout le monde, vole tous les telephones. Elle grandit dans un bistrot. Ses parents sont torches du matin au soir. Elle n'a pratiquement jamais rencontre quelqu'un de sobre. Elle doit etre saoule elle-meme rien qu'a sentir notre haleine, comme me l'a dit un sergent de la police de Londres. Et encore une avant que je n'aille au bistrot:

https://www.youtube.com/watch?v=mXYzgTLoQjY

"You're an asshole!" Cette brave dame, une mere au foyer de 39 ans, parle au gouverneur de l'Etat de Floride, essentiellement le President d'un etat de vingt million d'ames. Il s'appelle Scott en plus. Il aurait mieux fait de choisir un autre cafe ce matin-la. La dame a un pull rose sur sa chaise. Il faut que je choisisse entre elle & le juge. La polygamie est toujours illegale?

Judge Alex Kozinski

De: SAGReiss

Date: 6 avril 2016

Objet: Re: Un dossier si faible

Friends,

Je sais que personne sur cette liste, probablement, n'est capable de comprendre la seule chose serieuse dans ma derniere lettre:

Le 06-Apr-16 15:36, Scott Alexander Gabriel Reiss a écrit :

Le 1 avril j'ai cite cette phrase de votre plume:

"Quelle vérité veut-on faire émerger lorsqu'on a un dossier si faible?" (J'ai legerement corrige, en supprimant le L expletif encombrant, et en faisant le rythme mimer celui de Crebillon cite par Poe dans La Lettre Volee: "Un dessein si funeste".)

Cela veut dire quoi? Cela veut dire que cette phrase lue le 1 avril m'a interpelle pour une raison que j'ignorais. Je ne l'ai comprise qu'une semaine plus tard. C'est parce que ma tete a sournoisement fait le lien avec une autre phrase que j'ai lue pour la derniere fois il y a au moins une dizaine d'annees. C'est indeniable, entre le rythme & l'alliteration. Guyane a ecrit: "un dossier [aus]si faible", et j'ai compris: "un dessein si funeste". J'aimerais juste pouvoir apprendre a ma fille a reflechir. Je ne sais pas si elle a une memoire photographique comme moi, que je commence a perdre, mais elle a fait de bons debuts:

http://www.sagreiss.org/webalbum/2010_02_14.htm

De: SAGReiss

Date: 6 avril 2016

Objet: Un dossier si faible

Maitre Rassouli,

Le 1 avril j'ai cite cette phrase de votre plume:

"Quelle vérité veut-on faire émerger lorsqu'on a un dossier si faible?" (J'ai legerement corrige, en supprimant le L expletif encombrant, et en faisant le rythme mimer celui de Crebillon cite par Poe dans La Lettre Volee: "Un dessein si funeste".)

J'ai le meme probleme, sept dossiers vides en meme temps, plus celui que je vais choper dans trois heures a la gendarmerie, sans que je ne sois accuse du moindre fait de violence. J'ai outrages, atteintes a la vie privee, harcelement, le JAF etc. Je fais partie des peres prives de leurs enfants, ceux qui grimpe sur les grues. Suite a cette activite politique & associative, pacifique & parfaitement legale, la Justice me persecute pour tout & n'importe quoi. J'ai deja gagne une fois en cassation:

http://www.sagreiss.org/limoges_2.htm

J'ai encore un dossier chez eux, plus un qui vient de partir a la CEDH. Je n'ai pas d'avocat, et je ne vous demande rien, a part eventuellement votre soutien, meme si je ne sais quelle forme celui-ci pourrait prendre. Plusieurs de mes amis, peres prives de leurs enfants, sont deja alles en taule pour des faits analogues. La Justice derape. La video satirique ci-jointe represente ce dysfonctionnement. Mes audiences ne sont pas beaucoup moins absurdes que cela.

Cet article traite d'une fille de neuf ans, l'age de ma fille Rose:

http://www.slate.fr/story/116413/neuf-ans-journaliste-enquete-crime-scoop

Vous noterez que si elle a des couilles & de l'ambition comme ca, c'est en partie parce qu'elle n'a pas ete privee de son pere, un journaliste qui apparemment l'amenait regulierement sur ses lieux de travail. Jean-Marie, nos filles n'auront pas eu ces avantages, mais si jamais elle ont du courage comme ca, on les verra bientot, que leur pute de mere le veuille ou non.

Audition libre finalement. Parfait. L'acceuil etait chaleureux comme d'habitude. Je suis un habitue de la maison. Un des gendarmes m'a meme salue en anglais: "Welcome." C'est a la demande de Claire ou de Michel que j'ai ete entendu, pour ne pas repondre aux questions, bien sur. Je vous reponds ici. Premierement, meme si vous ne m'accusez pas de cela: "Je vais tuer quelqu'un," n'est pas une menace. Je ne menace personne. J'exprime juste ma frustration fort comprehensible par une metaphore transparente. Deuxiemement, 434 est le mauvais article, car mes propos ont bien ete rendus publics, notamment sur cette page:

http://www.sagreiss.org/limoges.htm

Troisiemement, je ne vois rien d'outrageux dans les phrases surlignees que Chef Auchet (qui m'a demande gentillement de lui envoyer moins de mails, donc je ne lui envoie pas celui-ci) m'a montrees. La seule chose que je voie, c'est que je vous prenomme & tutoie. Ceci est un malentendu culturel. Dans certaines langues que j'ai apprises, l'anglais, le latin, le grec ancien, l'hebreu, il n'y a pas alternance entre tutoiement & vouvoiement. C'est pour cela que les Arabes ont tendance a tutoyer tout le monde. C'est pas parce qu'ils sont malpolis. En Amerique, ou j'ai quand meme passe les vingt premieres annees de ma vie, tout le monde se prenomme & tout le monde se tutoie (au Quebec, par exemple, ou l'alternance francaise existe en theorie).

Enfin, Chef Auchet avait en sa possession tous mes mails. Donc quand Monsieur le Procureur & Madame la Presidente m'ont pretendu le 29 mars qu'ils n'avaient pas recu mes conclusions, l'arret en cassation Reiss c. Uccellatore & LICRA c. Yahoo! (Je vais dire ca de la maniere la plus delicate que possible.), il y a un certain manquement a la verite, d'autant plus que Maitre Greze (avocat de la partie civile) les avait. Soit. Quant aux mails, vous ne pensez pas que je recois une tonne de mails qui ne m'interessent pas? Vous savez ce que je fais? Je ne les lis pas. Ou bien, vous pourriez rapidement faire le tri, lire les documents en rapport avec le dossier & ne pas lire les poemes en anglais & les photos de cul, si cela ne vous interesse pas. Au lieu de cela, vous faites exactement le contraire. Vous pretendez ne pas avoir recu les documents en rapport avec le dossier, mais vous guettez chaque mot de travers eventuel pour deposer plainte.

Bon, merci, bonne journee & rassurez-vous. Si vous ne m'invitez pas, je ne reviens plus a Limoges.

Scott Reiss, pere de Rose

http://www.sagreiss.org/montpellier.htm

De: SAGReiss

Date: 5 avril 2016

Objet: Dossier CEDH

Ne sachant pas quelles sont mes obligations vis-a-vis du dossier de la CEDH, je vous envoie quand meme la requete. Je ne peux, helas, pas vous envoyer le dossier entier, car il fait deja plus de 8 megas, sans les dossiers de l'instruction belges & francais, et surtout sans la video de Lorenzo, que je ne publierais pas de toute facon, car il y a des secrets de famille, ma famille, la famille Reiss-Uccellatore-Vaillant. Il n'y a pas enormement de nouveau, mais un beau resumee de l'affaire aux pages 4-6, si je me souviens bien. Je n'ose pas ouvrir le document de peur superstitieuse d'y trouver une erreur bete qui fasse rejeter le dossier par la CEDH. Ils sont assez vaches, apparemment. J'espere quand meme qu'ils jugent le dossier recevable, gagner ou perdre. J'aimerais bien lire les mots: "Reiss c. France", un con d'Americain, sans avocat, contre un Etat de soixante mille ames. J'estime qu'on est a pied d'egalite, meme si je suis "ivre mort", selon le proc de Limoges, la plupart du temps. Peu importe. Je sais ecrire mieux que vous. Je laisse la parole a mon ami Celine:

– Oh! Vous êtes donc tout à fait lâche, Ferdinand! Vous êtes répugnant comme un rat…
– Oui, tout à fait lâche, Lola [sa femme, je crois], je refuse la guerre et tout ce qu’il y a dedans… Je ne la déplore pas moi… Je ne me résigne pas moi… Je ne pleurniche pas dessus moi… Je la refuse tout net, avec tous les hommes qu’elle contient, je ne veux rien avoir à faire avec eux, avec elle. Seraient-ils neuf cent quatre-vingt-quinze millions et moi tout seul, c’est eux qui ont tort, Lola, et c’est moi qui ai raison, parce que je suis le seul à savoir ce que je veux: je ne veux plus mourir.

J'ai commence un peu tot ce matin, et le temps ne se prete pas a une sortie aperitifique, donc je vais manger un bout de pain & une tranche de jambon avant de boire un coup & me coucher. Peu importe que je me releve a vingt heures pour reprendre un digestif. Je me reveille desormais quand je veux. Je serai quand meme a la Gendarmerie demain a 14h30, pas forcement sobre, pas forcement rase, mais vivant, sauf si je ne le suis plus.

Bisous.

A demain, Chef Auchet.

De: SAGReiss

Date: 5 avril 2016

Objet: Dieu & mon droit

Hier l'avocat general de la Cour d'Appel de Montpellier a essaye une strategie radicale. Il a ete poli avec moi, m'a traite comme un etre humain, m'a demande gentillement de l'enlever, ainsi que ses camarades, de ma liste. (Je n'ai pas de liste, en fait. Je rajoute & enleve les adresses a peu pres au hasard, a la main. Comme j'ai dit au Juge Jacques a Privas, je ne sais pas a qui j'ecris la moitie du temps, et ca n'a aucune importance.) J'ai donne la solution a ce probleme plus bas, mais c'est un faux probleme. La France vous a donne, avec vos fonctions, ces adresses mail payes par le contribuable precisement pour que je puisse vous aviser de mes griefs. Que ca ne vous plaise pas, bien moi ca ne me plait pas d'aller en garde a vue demain, mais certains malheurs sont inevitables, donc autant les subir avec grace. Hier (Vous l'avez surement note.) je me suis trompe. C'est pas Cymbaline. C'est The Winter's Tale. Vous voyez, comme l'a tres bien compris mon ami Shakespeare, ce que nous avons est un probleme proprement politique. Je ne suis pas d'accord avec votre politique familiale & votre systeme de Justice. J'ai le droit de le dire. Un droit, c'est pas quelque chose que vous m'accordez gentillement a votre discretion. C'est Dieu qui me l'accorde. La seule arme que j'ai pour lutter contre vous c'est ma parole, et meme ca vous voulez me l'enlever. Je tremble grave. C'est pas l'alcool. C'est l'emotion. Je viens d'envoyer mon destin par la poste. Les 58 pages & la clef USB s'envolent vers Strasbourg. Si jamais j'ai fait la moindre erreur clericale, c'est le rejet. C'est leur jeu pour eviter de travailler. Je m'en fous du dossier. C'est juste pour epuiser mon dernier recours. La CEDH ne me rendra pas ma fille. Le peu d'air que je respire encore, vous voulez me couper le souffle. La seule chose entre moi & la mort est cette correspondance, et c'en est trop pour vous. Soit. Je ne peux pas m'arreter. Je vous connais. Vous etes en train de vous poser la question: "Pourquoi ce con a choisi ce titre pour sa derniere lettre?" Je vais vous expliquer, car ce n'est qu'en dernier pour la raison que vous croyez. En ordre de priorite:

1. Le rythme de la phrase. Les monosyllabes ralentissent le vers. Les polysyllabes l'accelerent. Donc vous avez la un rythme parfaitement symmetrique, lenteur, acceleration, lenteur, qui met l'accent sur les deux mots les plus importants, false & blush, qui est un tres beau mot rien que pour les sonnorites. Le rythme reel differe du rythme theorique du pentametre iambique (ou x represente une syllabe tonique & u represente une syllable atone):

False accusation blush, and tyranny

x u u u u x u x u u (rythme reel)

u x u x u x u x u x (rythme theorique)

2. La personnification. Shakes a appris la rhetorique, comme moi, chez les autres poetes. Ici il prend un objet, l'accusation abstraite, bien deux avec la tyranny, et leur donne une qualite humaine, ou du moins physique, le fait de rougir & de trembler.

3. La fausse accusation. Hermione, comme moi, est victime d'une calomnie. Comme moi, elle est faussement accusee d'un crime sexuel, l'adultere. Comme moi, elle en patira longtemps. Comme moi, peut-etre, elle est declaree innocente par l'Oracle (la CEDH). Comme moi, peut-etre, elle mourra pendant seize ans avant de se ranimer.

C'est une drole de piece, avec le Temps comme prosopopee qui annonce sur scene le passage de seize ans entre les troisieme & quatrieme actes. Le Dr Johnson se moque de Shakes, qui croit qu'il y a une mer en Boheme. On s'en fout, Sam. Il met une mer ou il veut. Elle fait partie des cinq "romances tardives" ou tragicomedies, ou tout simplement des comedies. Seule Le Tempete (Meme Henry Miller aime La Tempete.) est un chef-d'oeuvre parfait, car Shakes, comme moi, pas comme Flaubert, ne visait pas vraiment la perfection. Je viens de lire un article tellement bizarre que je le partage avec vous, a condition de savoir lire l'anglais:

http://www.newyorker.com/magazine/2016/04/11/gay-talese-the-voyeurs-motel

Le journaliste est bon, un peu plus vieux que mon pere. Il a ecrit un celebre portrait de Joe DiMaggio en 1966, mais si je me souviens bien il a oublie de noter son gout de la vodka & des putes. C'est l'histoire d'un mec qui achete un hotel pour regarder baiser les gens, et prendre de notes. Il a fait ca pendant une trentaine d'annees, avec la complicite active de l'une puis l'autre de ses epouses. Le journaliste l'a fait au moins une fois avec lui. Il estime que c'est un peu louche, mais il n'a pas trop de scrupules jusqu'a ce qu'il ne recoive le temoignage d'un meurtre dans une des piaules. Pourtant il ne contacte pas les flics. Il va publier un livre sur le mec avec "en grande partie" les notes que le voyeur a prises. Apparemment il y a prescription. Et moi j'ai des problemes psychologiques? L'article fait presque 14k mots. Je me sens sale rien que d'avoir lu ce truc. En meme temps, c'est vrai que la sexualite humaine est un domaine quasi impossible de connaitre sans commettre un crime. J'ai pas mal baise dans ma vie, environ cinquante femmes, mais seulement cinq ou dix, a la rigueur, de qui j'ai pu vraiment reellement connaitre leur sexualite. Ca ne se fait pas en une nuit. En meme temps, quand on entend les voisins baiser un peu trop bruyamment, on ecoute. Quand on voit un lien a un YouTube d'un couple completement bourre en train de baiser aux chiottes d'une stade de baseball, ca a une certaine attirance morbide. Je ne sais pas ce que je pense de tout ca, sauf que c'est bizarre.

De: SAGReiss

Date: 4 avril 2016

Objet: Re: False accusation blush

Pas de probleme, Monsieur. Je respecte ceux qui me respectent & qui sont respectables. Mais je vais vous dire un truc. Il n'y a pas qu'un con d'Americain qui peut comprendre comment obtenir vos adresses. Un jour les Francais vont se reveiller. Donc au lieu de demander qu'on ne vous ecrive plus (ce que je ne ferai pas avant les histoires de notre audience) vous avez plusieurs choix:

- Ne pas lire les mails.
- Rajouter la personne a votre liste de courriels indesirables.
- Bolquer l'adresse de la personne.
- Deposer encore une plainte debile pour outrage alors qu'il y a d'autres problemes plus serieux en France que l'amour-propre des magistrats.

Je ne vous ecrirai plus jusqu'a ma convocation. (Desole pour le dernier mail. Je l'ai ecrit avant de lire le votre.)

Merci de votre aimabilite.

Scott, pere de Rose

De: SAGReiss

Date: 4 avril 2016

Objet: Re: False accusation blush

Exactement, Jean-Marie. Je n'aurais pas pu mieux le dire.

De: Pierre Denier

Date: 4 avril 2016

Objet: Re: False accusation blush

bonsoir M SCOTT,

je vous remerçie de désinscrire de la liste des destinataires de vos courriels:

Pierre VALLEIX;
sec/PG MONTPELLIER;
Pierre DENIER.

je vous prie d'agréer Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués;

pierre Denier, ag.

De: Jean-Marie Rault

Date: 4 avril 2016

Objet: Re: False accusation blush

Marre, marre, marre. Il m'est assez facile de te comprendre. Tu les fait chier, Scott, avec tes mails et ton site. Personne d'autre à part toi, en France, n'ose faire, écrire ou dire ton désarroi afin de simplement revoir ta fille, Rose. Ta culture dérange. Ton savoir dérange. Ta maitrise des mots dérange. Ton combat dérange. Tes emails dérange. Ton site dérange. Ta nationalité dérange. Ta religion dérange. Les accusations dont tu fais l'objet dérangent. Ton activisme dérange. Ton alcoolisme dérange. Ton humour dérange. Ta maitrise des lois et des textes dérange. Tu les fait chier. Alors, ils portent plainte. Pour te faire taire. Pour te faire peur. Pour que tu en ai marre. Et que tu arrêtes. Es-tu certain que tout ce monde ai compris que la seule chose que tu souhaites est de refaire ta vie avec ta fille Rose?

De: SAGReiss

Date: 4 avril 2016

Objet: False accusation blush

Monsieur le Commandant Porquet, Chef Auchet,

Vous savez que j'aime bien venir vous voir, que je suis meme venu boire un coup avec vous lors de votre fete il y a un mois, mais qu'est-ce que j'ai encore fait a Limoges? Qu'est-ce que j'ai fait au bon Dieu? (Comme dirait l'autre: "Je sais qu'on est le peuple elu, mais de temps en temps tu ne pourrais pas elire quelqu'un d'autre?") Partout ou je vais, chaque fois que j'ouvre la bouche, je choppe encore une plainte. Ca fait cinq ans qu'on m'encule, et je ne dois rien dire? Vous me convoquez. Je viens. Je me defends, et j'ai droit a encore une plainte. Pourquoi? C'est pas moi qui ai menace de vous exploser. J'ai donne les papiers (que j'avais deja envoyes bien sur) a tout le monde, sauf Greze parce que lui ne les avait pas perdus. Vous me faites poiroter de 8h30 a 15h30, et vous vous attendez a me voir sobre & de bonne humeur? Vous voyez, hier je ne vous ai pas ecrit. J'ai ecrit une lettre bien gentille a mes procs preferes, Perrine, Pierre-Yves & Dominique, en essayant (sans succes sans doute) d'expliquer la poesie inimaginable de mon amie Emily Dickinson. Ca les interesse, peut-etre. Et plaf, encore une fois pour ma gueule. Ca ne va jamais s'arreter. Chaque fois, vous me provoquez pour rien du tout, et je reponds, donc rebelote. J'ai bien rigole avec la dame du Pole Emploi ce matin: "Je ne peux pas travailler. Je suis en garde a vue la moitie du temps." Elle m'a demande quand ca va s'arreter: "Jamais." Olivier ou Francis, vous ne pouvez pas leur dire: "Arretez de faire chier ce mec. On le connait tous a la Brigade & a celle de Largentiere. Il n'a jamais fait chier personne"? Je sais que vous ne pouvez pas le dire. C'etait une question rhetorique, car j'ai oublie de faire les etudes de droit, donc tous mes paragraphes ne commencent pas par: "Attendu que". Quelle horreur. Non, mais serieux, j'en ai marre, marre, marre. J'ai termine le dossier pour la CEDH, 58 pages imprimees plus la clef USB. (Ils ne liront jamais tout ca, rassurez-vous. Avec un peu de chance ils regarderont la video de Lorenzo Uccellatore. Ils vont se dire: "Putain, le con boit du Ricard sur une video qu'il va soumettre a la Cour?" Et tu crois que c'est de l'eau dans le verre de Lorenzo? Je connais la famille. C'est de la vodka. Il a ete juste un peu plus discret que moi.) Tous ces dossiers, je vous previens, iront jusqu'a la cassation. Claire dit que c'est presque impossible a faire sans avocat. Evidemment, vous travaillez ensemble. On se gratte le dos, a 250 euros l'heure. Si, c'est possible. Je gere sept dossiers (huit avec celui que vous allez me coller mercredi a 14h30) en meme temps sans avocat. Je n'ai pas d'avocat. Maitre So & Maitre Flo viendront me voir en prison m'apporter des cigarettes, mais c'est parce que je suis leur ami. Maitre Flo m'a dit, a propos du seul dossier serieux, celui que j'envoie a la CEDH: "Scott, j'ai pas besoin de lire le dossier. Si t'etais coupable, tu serais deja en taule." J'essaie de me calmer & de ne pas traiter tout le monde de con, mais c'est pas facile. Heureusement que mon ancetre Noe a invente le vin. Vous ne le saviez pas. Pourtant c'est ecrit. Je me demande qui a invente le whisky. Sans doute Saint Patrick. Pour chasser les serpents de l'Ireland il lui fallait bien boire un coup. Bon, je vais au bistrot. Je ne peux pas supporter ce monde beaucoup plus longtemps. Vous me fatiguez. Je vous laisse avec des vers de mon ami "Wild" Bill Shakes, que j'ai deja cites, au fond de mon desespoir, l'annee ou je suis mort, c'est-a-dire en octobre 2010:

Hermione: Since what I am to say must be but that
Which contradicts my accusation, and
The testimony on my part, no other
But what comes from myself, it shall scarce boot me
To say, "Not guilty": mine integrity
Being counted falsehood, shall, as I express it,
Be so received. But thus, if powers divine
Behold our humane actions, as they do,
I doubt not then, but innocence shall make
False accusation blush, and tyranny
Tremble at patience. [Cymbaline III.ii]

Hermione: Puisque je ne puis faire que rejeter
Ces chefs d'accusation ; et qu'en ma faveur
Je n'ai de témoignage que le mien,
A quoi me servirait de me dire innocente ? Ma probité,
Tenue pour perfidie, sera, si je l'exprime,
Accueillie comme telle. Et pourtant, écoutez :
Si les puissances du Ciel voient nos actions,
Et je n'en doute pas, alors il est certain
Que l'innocence un jour fera rougir
La fausse accusation, et devant la souffrance
Trembler la tyrannie. [Jules Bonnefoy]

http://www.sagreiss.org/zelicah.htm

De: SAGReiss

Date: 3 avril 2016

Objet: Emily Dickinson

Friends,

Je reviens a mes moutons, pas que je vous traite de moutons, quand meme. Je dirais autre chose, mais j'ai apparemment pas droit a la metaphore. Je laisse Limoges & Montpellier tranquilles jusqu'a ce qu'ils m'embetent encore. Ici on chez nous, en Ardeche, sauf Dominique. L'image ci-jointe de mon amie Emily me hante. Elle a seize ans. Elle n'a pas encore baise, ce qui ne change rien, puisqu'elle ne baisera jamais. Je regarde ce corps frele, sans seins, ce visage plat, quelconque, sans lumiere, ce front etroit, ou l'on ne douterait jamais que se cache un genie poetique, voire un genie universel, vue qu'elle etait forte aussi en musique, cuisine (surtout boulangerie & patisserie), et les livres de fleures sechees, dont elle illustrait ses poemes. Quel mystere. Pour son epoque elle etait la vielle fille bizarre qui recevait ses invites de derriere la porte de sa chambre chez ses parents, qu'elle ne quittait jamais. Et moi j'ai des problemes psychologiques, dixit le [...] de proc de Limoges? Il est medecin peut-etre? Tout le monde vient boire un coup chez moi. Qu'on regarde un autre fou de son epoque, Arthur Rimbaud, on voit l'esprit sur son visage. Qu'on voie ma photo, si j'ose dire, on voit que cet homme sait faire autre chose que de chanter, se saouler la gueule, lire les decisions de justice & faire du pain, ce que je sais aussi. Comment vous expliquer la poesie d'Emily. La premiere fois qu'on la lit, au lycee, on est depayse. C'est pas de l'anglais, meme si les mots le sont. On comprend vaguement le sens, et c'est surtout tres beau, mais il y a quelque chose de trop etrange. Si jamais je ne vois plus ma fille, je ne sais si elle saura gouter de l'Emily Dickinson, mais c'est votre faute, pas la mienne. Venez chez moi & vous verrez une centaine de livres pour enfant en anglais, et une douzaine pour moi, la Bible, quelques uns sur les signes de cantillation, Henry Miller, etc. De toute facon, si vous voulez vous instruire, c'est ici:

http://www.sagreiss.org/bibliography.htm

Du coup, je prepare en meme temps ma defense contre Limoges, car je sais que je vais y etre a nouveau condamne. Monsieur le [...] de Procureur, une fois que je lui ai donne mon arret de cassation, s'est rebattu sur 226-4.1, car il savait que c'etait baise. Il fait le shopping des articles pour trouver n'importe quoi pour me condamner. Dominique, tu peux faire la meme chose a Avignon, si jamais j'ai un bon rapport en cassation entre temps, mais tu ne peux pas augmenter le tarif. Enfin, je te fais confiance pour trouver le moyen, un article dont je n'ai jamais entendu parler.

Emily Dickinson

SAGReiss