Justice – Differemus Rectum

SAGReiss

Mise en Examen du Juge d’Instruction (VI 2011)

Fantasme Œdipien de Catherine Uccellatore (V 2013)

Défense – Reiss vs Uccellatore (III 2012)

Hey Julien! Uccellatore dénonce: 1ère partie2ème partie3ème partie (V 2013)

Catherine Uccellatore – Antisémite (V 2012)

Hey Kate! Patricide par Catherine Uccellatore (VI 2013)

Observations & Conclusions de SAGReiss (XII 2012)

Citation Directe pour Violences Familiales avec Arme & à Caractère Raciste (X 2013)

Réquisitoire du Procureur de la République (I 2013)

Fausse Accusation d’ « Atteinte à la Vie Privée » par Catherine Uccellatore (XI 2013)

Observations sur le Réquisitoire de SAGReiss (II 2013)

Le Procès des Pères (XI 2013)

Catherine Uccellatore Live (III 2013)

Le Rapt de Rose Reiss (XII 2013)

Désinformation par Catherine Uccellatore (III 2013)

Relaxe & Enjoy! (I 2014)

Violences Familiales à Caractère Raciste par Catherine Uccellatore (IV 2013)

Reiss vs Uccellatore: Endgame (I 2014)

Renvoi au Tribunal Correctionnel du Juge d’Instruction (V 2013)

La Corrida d’Appel (xxx 2014)

Diffamation par Catherine Uccellatore (V 2013)

Chez le JAF (xxx 2014)

How can the prisoner reach outside except by thrusting through the wall? To me, the white whale is that wall, shoved near to me. Sometimes I think there’s naught beyond. But ‘tis enough. He tasks me; he heaps me; I see in him outrageous strength, with an inscrutable malice sinewing it. That inscrutable thing is chiefly what I hate; and be the white whale agent, or be the white whale principal, I will wreak that hate upon him. Talk not to me of blasphemy, man; I’d strike the sun if it insulted me. For could the sun do that, then could I do the other; since there is ever a sort of fair play herein, jealousy presiding over all creations. But not my master, man, is even that fair play. Who’s over me? Truth hath no confines.

Herman Melville, Moby Dick XXXVI (1851)

Comment le prisonnier pourrait-il s’évader sans percer la muraille? La baleine blanche est cette muraille dressée devant moi. Parfois je crois qu’il n’y a rien derrière. Mais il suffit. Elle me met à l’épreuve, elle m’accable. Je vois en elle une force révoltante, nourrie de vigoureuse malignité. Et c’est ce qui échappe à ma compréhension ce que je hais avant tout. Que la baleine blanche soit un agent ou qu’elle soit un principe, j’assouvirai sur elle ma haine. Ne me parle pas de blasphème, homme, je frapperais le soleil s’il m’insultait. Car si le soleil pouvait le faire, je pourrais aussi riposter, il y a une sorte d’équité dans la lutte, la jalousie a présidé à toute création. Mais je ne suis pas soumis aux règles du jeu, homme. Qui est au-dessus de moi? La vérité est infinie.

Jean Giono, Moby Dick XXXVI (1941)

Ella Ducran par Catherine Uccellatore

Sophie Marlière par Catherine Uccellatore

Brigitte Volmat vs Catherine
        Uccellatore

De: SAGReiss

Date: 29 mai 2013

Objet: Sighting of Rose - Fighting of Uccella

Madame le President Boudry (Juge d'Instruction), Madame le President Prats (Juge des Enfants), Monsieur le Procureur Senechal, Maitre Mouchi, Jean,

Mon ami Jean, encore une personne dont le nom figure dans le dossier et qui n'a pas ete auditionne par vos services, qui le connaissent pourtant fort bien pour l'avoir mis en garde a vue pour non-representation d'enfant (ce qu'ils ont oublie de faire a Mme Uccellatore), et parce qu'il a lui aussi ete accuse d'inceste par son ex-bonne-femme, partie en Martinique sans doute pour faciliter le droit de visite, et qui connait bien Rose & toute sa famille paternelle, m'informe qu'il a mange une pizza avec un ami qui s'appelle Pierre, si je m'en souviens bien, et qu'il a vue Rose & sa mere (qu'il ne connaissait pas, meme si elle lui a ecrit le 5 decembre 2011 en proposant tres discretement ses charmes contre un faux temoignage). Jean a fait coucou a Rose, qui ne l'a pas reconnu tout de suite, depuis tellement longtemps qu'elle est isolee chez sa mere dont le comportement devient de plus en plus inquietant. Mme Uccellatore a aparemment discute avec Jean, mais Rose se tenait a l'ecart. Jean aurait dit a Mme Uccellatore que celle-ci a du dire bien du mal de Jean a sa fille. Mme Uccellatore a bien sur proteste que nooon, et a donne la permission a Rose, qui n'avais jamais demande la permission de faire quoi que ce soit il y a deux ans et demi, mais en prison chez sa mere elle apprend aparemment la discipline, car chez son pere tout le monde la traitait comme un etre humain, et non pas comme une possession personnelle qu'on ne prete surtout pas. Rose aurait dit a sa mere: "Mais tu m'as dit qu'il est du cote de papa." C'est facheux ces verites qui sortent de la bouche des enfants.Voila, Messieurs-Dames, comment, avec la complicite active de toutes les instances de l'Etat, scolaires, sociales, medicales & juridiques, on aliene un enfant, qui je repete il y a deux ans & demi etait tout a fait ouverte au monde & a ses habitants. Tant de choses que je dois reapprendre a ma fille. Vous nous faites prodigieusement perdre du temps et tout simplement chier. Bon, Jean aurait dit a Mme Uccellatore que lui & sa fille avait subi les memes calomnies. Mme Uccellatore lui aurait aparemment accorde la presomption d'innocence que personne ne m'accorde, tout en insistant que j'etais coupable. Soit. Jean aurait egalement remarque que Mme Uccellatore avait tres mauvaise mine et, a la fin du dialogue en la saluant, car Jean est contrairement a moi tres catholique & tres vieille France, les mains tres moites: "comme si elle venait de passer un mauvais quart d'heur." "C'est normal. Elle ment, et tu n'es pas dupe. Elle se saoule la gueule toutes les nuits jusqu'a trois heures du mat en postant des conneries sur Facebook." Je ne peux assurer personne, car je ne veux pas de facon inadvertante violer les conditions de mon Controle Judiciaire, que la presence de Mme Uccellatore represente bel & bien une condition necessaire & suffisante pour que Rose ne revoie pas Marie, car le pere digne de celle-ci ne laisserait jamais cette folle passer a cent metres de sa fille. Le Requisitoire & Renvoi que Jean n'a certainement pas lus, mais que Laurent (que Mme Uccellatore a sauvagement insulte sur Facebook, ainsi que Brigitte Volmat, mere de Nicolas Moreno, & Sophie Marliere, qui est montee sur la Cathedrale a Orleans, a tel point que les postes ont du etre supprimes, mais bien entendu pas avant que je n'en fasse des captures d'ecrans, ci-jointes) & Pierre ont bien lus, donc ils peuvent confirmer, ne prouvent rien a part le fait que vous ne savez pas, aucun d'entre vous, faire votre travail, ni ecrire un beau document. Soit. Il ne vous aurait pas venu a l'idee, pendant les deux ans & demi que vous avez fait semblant d'enqueter sur notre triste sort, de demander que la police de Namur & de Liege entendent Lorenzo & Julien Uccellatore? Cela ne vous semblait pas pertinent a la manifestation de la verite? Enfin, Mme Uccellatore n'a pas fini sa phrase, donc je vais prendre la releve & gracieusement le faire pour elle: "Je fais ce que je peux afin d'accompagner Rose dans cette tragedie entierement de ma confexion."

Jean, je sais que tu habites au dix-neuvieme siecle, et donc c'est normal pour toi de ne pas m'avoir fait suivre ce mail jusqu'a ce que je passe chez toi au hasard aujourd'hui, mais c'est un indice dans un dossier criminel dont l'urgence se fait sentir un peu de partout. Dorenavant, merci de m'envoyer immediatement toute communication me concernant. Si jamais tu peux prendre le temps, ecris en repondant a tous, Mesdames les Presidents, Monsieur le Procureur, Maitre Mouchi & moi un compte rendu de ton repas pizzaistique, avec force details sur la conversation avec Rose & sa mere. Une derniere chose, mon ami, est-ce que je peux emprunter ta camera pour filmer le Concert des Peres a Parisss? Je pars mercredi le 5 juin ou jeudi le 6. J'en prendrai soin, non pas parce que c'est un appareil couteux, mais surtout parce que j'ai drolement besoin de filmer le Concert pour Rose. Merci.

Je vous prie, Mesdames les Presidents, Monsieur le Procureur, Maitre Mouchi, de bien vouloir me pardonner le retard que j'ai pris a vous transmettre cette information, qui ne m'est venue helas qu'aujourd'hui.

Scott, pere de Rose, ami de Jean

Message du 22/05/13 23:27

De: "uccellatore catherine"

A: Jean

Objet: Rose

Bonsoir Jean,

Je vous envoie le réquisitoire du Procureur et le Renvoi de la Juge d'instruction devant le Tribunal correctionnel. La justice est longue et Rose n'a pas été épargnée par la procédure. Je ne connais pas le fond de votre histoire personnelle et je ne juge personne. Sachez qu'en dehors des Instances, de la pédopsychiatre de Rose, et de mes amis personnels de longue date, Rose et moi nous sommes retrouvées bien seules. L'inceste reste tabou et fait peur. Ainsi, Rose a été mise à l'écart. Pas par les enfants mais par les parents (dont vous faites partie). Je peux également vous assurer que la grand-mère de Rose vient en France afin de venir en aide à son fils et que si elle avait voulu rencontrer Rose, elle aurait pu le faire en ma présence il y a longtemps. J'espère que Marie et Rose auront l'occasion de se revoir et que ma présence ne soit pas un obstacle. Je suis juste une maman. Je fais ce que je peux afin d'accompagner Rose dans cette tragédie.

Catherine.

Réquisitoire du Procureur de la RépubliqueRenvoi au
          Tribunal Correctionnel du Juge d'Instruction

De: SAGReiss

Date: 30 mai 2013

Objet: Sound & Fury

"It is a tale told by an idiot full of sound & fury and signifying nothing." Shakes Macbeth.

Friends,

Je suis desole de tout le bruit & toute la fureur qui toubillonnent sans cesse autour de moi. Je n'ai pas moyen de calmer ce jeu. Soyez rassures, mes amis, si vous croyez que ca gueule entre nous, c'est bien pire au sein de ma famille, avec April & Moshe, et ma soeur Athene, qui ne me cause plus depuis deux ans, tellement elle en a marre de cette folie. Que voulez-vous? C'est ainsi. J'ai epouse une folle. Nous avons fait un enfant. Mme Uccellatore est peut-etre irresponsable, peut-etre moi aussi, mais nous sommes quand meme responsables de notre enfant, Personne ne sort de cette histoire indemne, personne, meme pas les amis qui nous cotoient, visiblement puisque vous etes entraines dans nos debiles histoires juridiques. Je suis desole, mais je ne sais pas faire autrement pour l'instant. Je pense que Catherine aussi. Je m'excuse pour sa part aussi. J'aime quand meme cette femme. C'est la mere de Rose.

Scott, pere de Rose

Observations
        & ConclusionsObservations
        sur le Réquisitoire

De: uccellatore catherine

Date: 31 mai 2013

Objet: Est-ce bien nécessaire ?

Pourriez-vous, s'il vous plait, me dire si vous avez rapporté de tels propos sur ma personne ? Si cela est vrai, ce jugement n'engage que vous et je le trouve bien triste. Rose a pleuré quand elle a connu votre identité tout simplement parce qu'elle connait et interprète votre prise de position comme une grande injustice envers elle. Elle a malheureusement compris de travers votre proposition de revoir votre fille Marie dont elle se souvient à peine. Elle ne se souvenait pas de votre visage, simplement parce qu'elle avait 3 ans quand elle vous a vu pour la dernière fois. Elle est au courant de votre soutien à son père et à sa grand-mère. Vous souciez-vous vraiment de Rose ou bien suis-je le bouc émissaire de ce que vous avez vécu personnellement. J'ai ressenti dans vos propos une transposition de votre histoire personnelle que vous reliez à celle de Scott REISS. Bref, vous avez dit à Rose qu'elle pourrait revoir Marie en juillet avec moi. D'après le mail de Scott REISS, c'est un mensonge. Pourquoi avoir menti à Rose ? Scott REISS écrit de vous : "car le pere digne de celle-ci ne laisserait jamais cette folle passer a cent metres de sa fille."

Je ne vous connaissais pas et j'ai eu l'occasion de vous rencontrer et de discuter un peu avec vous. Je vous demande, si ce que Scott REISS écrit est le reflet de l'image que vous avez de moi, sans même me connaitre, de ne plus vous approcher de ROSE, si par le plus grand des hasard nous devrions nous croiser. Les rencontres qui devaient avoir lieu chez vous avec la grand-mère paternelle de Rose et sans doute Scott REISS puisque vous le croyez définitivement innocent n'auront pas lieu d'être. Les propos que vous auriez rapportés à Scott REISS contre la maman de Rose sont calomnieux et injurieux, si je me fie au mail de votre ami SCOTT. Ce témoignage, s'il est avéré, démontre que j'ai bien fait de ne pas accepter de laisser Rose seule avec des personnes qui soutiennent son père et qui injurient et calomnient sa maman.

Je n'attends pas vraiment de réponse de votre part. Je commence à comprendre que certaines personnes ont tout simplement une pierre à la place du cœur.

SAGReiss