Emaline Rault 2000 jours sans son père (days without her father) Jean-Marie

Manifestation devant l’Institut Franco-Américain de Rennes, du 20 novembre au 24 décembre 2015

Caroline Hynes, Jean-Marie & Emaline Rault, Éric Galerne & SAGReiss

Stromae : Bonjour Emaline Rault

Emaline Rault
Emaline Rault
              2000 jours

20 novembre 2015

Jean-Marie Rault

Jean-Marie Rault


Élise

Élise


L’Artiste de Saint-Brieuc

L’Artiste de Saint-Brieuc

21 novembre 2015

Jean-Marie Rault & Delphine Boulois

Jean-Marie Rault & Delphine Boulois


Delphine Boulois

Delphine Boulois


Amédéo Piromalli

Amédéo  Piromalli

23 novembre 2015

Christophe

Christophe


Angelica

Angelica


Isabelle

Isabelle


Éric Galerne & Stéphanie

Éric Galerne & Stéphanie

24 novembre 2015

Daniel

Daniel


Marc Tessier

Marc Tessier

26 novembre 2015

Éric Galerne

Éric Galerne


Éric Galerne

Éric Galerne


Éric Galerne

Éric Galerne


Éric Galerne & Jean-Marie Rault


Éric Galerne

Éric Galerne

27 novembre 2015

Olivier

Olivier

28 novembre 2015

Éric Galerne par Patrick Demoulin


Éric Galerne

Éric Galerne

Éric Galerne

Éric Galerne


Jean-Marie Rault & Friends

Jean-Marie Rault & Friends


Les
                  Enfants

Les Enfants

30 novembre 2015

Éric Galerne

Éric Galerne


Éric Galerne & Amédéo Piromalli

Éric Galerne & Amédéo Piromalli

De: Jean-Marie

Date: 20 novembre 2015

Objet: #2000Jours - Jour 01

La journée commença à 5h30, 23h30 heure d'Atlanta. Les quelques posts Facebook étaient prêts, restait à faire quelques tweets envers les médias locaux. J'avoue que le Skype avec Scott ce matin m'a rassuré: "gagne du temps avec les flics si ils te font chier et négocie, tu es dans tes droits, le préfet est au jus et le maire aussi". N'empêche qu'avec l'ambiance actuel, Vigipirate et l'état d'urgence, se poser avec une pancarte un brin provocatrice est assez culotté. Mais je n'ai plus le choix, il faut y aller. Cela fait 2000 jours. J'arrive sur place, en bus, avec ma pancarte à 8h05. Il fait nuit. Il pleut. Il y a du vent. Les gens sont préssés. Soudain, une employée de l'Institut Franco-Américain de Rennes arrive sur place. Elle est très surprise de me trouver là. Je pensais que la préfecture avait averti l'Institut, bref, c'est de l'administratif. Qu'est-ce que c'est que cela? Cela fait 2000 jours que je n'ai pas vu ma fille madame et je reste ici jusque Noël, j'ai l'autorisation du préfet. Sa réaction fut ensuite très courtoise. Merci Madame. Puis un membre des Renseignement Généraux vient à ma rencontre. Il était au jus. Il ne voyait aucun inconvénient à ce que je reste là. "Mes collègues en tenue vont sans doute passer". Ils sont passé plusieurs fois en véhicule, mais la météo était exécrable ce jour à Rennes, personne ne s'est arrêté. Tout va bien. Une amie est passée me payer le café, une soixantaine de flyers distribués, quelques belles rencontres, une interview pour le journal Ouest-France à l'abri du vent, bref, ce fut une bonne journée. Surtout que l'Institut Franco-Américain à été très sympa en m'offrant des cafés et des sourires. J'espère cesser le plus rapidement possible cette démonstration, une fois qu'on me confirme qu'Emaline vient pour Noël, mais sinon, je reste en place du lundi au samedi de 9h à 17h et cela jusqu'au 24 décembre. De cette année?

De: SAGReiss

Date: 21 novembre 2015

Objet: First Draft

L'organisation de travail de Jean-Marie ne me convient pas. Je n'aime pas travailler le soir. Tant pis. Je vais m'adapter en faisant un premier jet (forcement mauvais) le soir, puis corriger le matin. C'est seulement la deuxieme page (apres Papa+) que je fais en temps reel, avant la fin de l'action. J'ai donc rajoute deux photos de passants. C'est important pour temoigner de la vie de Rennes a travers l'evenement. J'ai elimine une erreur dans le mail due a un de nos logiciels et les accents. J'ai decide de faire 5x250 pixels au lieu de 4x300. Cela sacrifie peu de qualite a l'image et rend une meilleure exploitation de l'espace. Je rajoute les dates. Dommage que Facebook efface le metadata donc je n'ai pas acces a l'heure des prises de vue. Surtout je me suis rendu compte d'un fait que j'ai deja commente, mais qui n'etait pas assez precis dans mon esprit: "gagne du temps avec les flics si ils te font chier et négocie, tu es dans tes droits, le préfet est au jus et le maire aussi". Evidemment je n'ai jamais dit ca. Je ne parle pas argot. J'ignore (et je m'en fous) si Jean-Marie se souvient (a tort) que j'ai dit ca, ou s'il a invente le dialogue dont il avait besoin en faisant un mashup de nos paroles. Je me suis rendu compte qu'un dialogue represente une toute autre precision de memoire qu'une narration. Si je dis: "Mme Uccellatore portait une culotte rose," je n'ai pas besoin de me souvenir exactement de la nuance de la couleur, a supposer qu'on puisse decrire une couleur avec exactitude, ce qui est faux, car la couleur est analogue. Lorsqu'on decrit un phenomene d'ordre numerique, une melodie, une phrase, un algorithme, on traite de donnees discretes, donc c'est vrai ou c'est faux: "Je veux que tu m'encules." Mme Uccellatore a ecrit exactement cela. Jean-Marie a compris ce dont ces cons de la Grue Jaune ne se doutent pas. On ecrit pour les petits-enfants de Rose & d'Emaline, a supposer qu'elles ne soient pas tellement traumatisees par l'enfance que leur ont donnee leur mere & la Justice qu'elles s'abstiennent d'en avoir. Vous voyez que ce n'est qu'en poussant les limites de la liberte qu'on en decouvre toute l'etendue. Je ne pensais pas que Jean-Marie tienne une heure. Bien sur que les IG (ex-RG) etaient la. Ils n'ont rien trouve a redire. Bien sur que le Consulat americain a cherche a verifier la situation, a 300 metres de chez eux. Ils n'ont rien trouve a redire. Isla etait hors d'elle: "T'es fou ou t'es con? Il va se retrouver en taule. Etat d'urgence, tu te rends compte?" Evidemment elle n'a jamais dit cela. On parle anglais, nous. Au fait le dialogue (sur Facebook, Skype & SMS en meme temps) s'est deroule comme ceci (avec quelques ellipses):

19/11/2015 18:47 Isla: après le vendredi , je comprends peu de choses sur la loi martiale , mais je sais qu'il est très grave infraction à aller à l'encontre JM être très prudent
19/11/2015 18:53 Jean-Marie: Isla apprendre le français.
19/11/2015 18:56 Isla: or go fuck yourself
19/11/2015 18:57 SAGReiss: Jean-Marie will be fine. If they ask him to leave, he'll leave.
19/11/2015 18:59 Isla: they point their guns at him you jump in front!!
20/11/2015 14:39 SAGReiss: It's fine. The cops are OK with it. The journalists have just passed by. The bastard doesn't want me to publish, so no one else knows what's going on. I don't understand.
20/11/2015 14:39 Isla: Let me tell you what's happening, you are gong against the American system and they don't like that because most americn's are fucking pig heads xx

De: SAGReiss

Date: 21 novembre 2015

Objet: Frogs & Friends

Jean-Marie,

Je n'ai pas trouve l'adresse d'Obama (notre Roi, je disais a ma fille Rose). Comme chez votre roi Francois, il faut passer par un formulaire web, ce qui ne sert qu'a decourager les gens d'exercer leurs droits fondamentaux. En revanche les consulats americains sont facilement abordables (sauf que celui de Lyon ne me repond plus). Je sais qu'ils sont au courant de ton action a Rennes (CC & photo ci-jointe). Tu sais que je suis toujours en faveur du dialogue direct avec nos dirigeants & la Justice (CC ci-dessus). Ils peuvent peut-etre comprendre le desarroi legitime d'un pere francais d'une fille americaine qu'il n'a pas vue depuis plus de cinq ans. Ils disent toujours qu'ils ne peuvent pas intervenir dans les affaires de la Justice etrangere, mais quand Amanda Knox etait en taule en Italie ils sont bien intervenus pour elle. Certes, elle est belle & accusee de meurtre, mais nos filles americaines sont belles aussi. Elles n'interessent en rien le corps diplomatique? Le Consul a Rennes s'appelle Tashawna & elle est super belle. L'Ambassadrice a Paris s'appelle Jane. Je ne sais pas si elles parlent francais. Si, je viens de trouver une video de Tashawna. Elle a un accent du tonnerre de Dieu, pire que le tien en anglais. Voici ce que je propose. Apres une premiere prise de contact par mail, Tashawna, ou un de ses representants, & un representant de l'Institut Franco-Americain (CC ci-dessus), et pourquoi pas Mme le Depute-Maire (CC ci-dessus)? viennent un midi ecouter tes griefs dans la bonhommie & l'hospitalite habituelle au restaurant suivant:

Frogs & Friends Pub
13 Rue de la Monnaie
35000 Rennes
02 56 51 73 89
https://www.facebook.com/foxandfriendspub (Bizarre. Ils ont confondu "frogs" & "fox". Enfin je trouve un peu les deux partout. Peu importe. C'est un resto franco-anglo. Ca a l'air delicieux.)

Puisque tu es la tous les midi ouvrables jusqu'au 24 decembre, ils ont le temps de trouver une date convenable. Je ne pourrais malheureusement pas etre parmi vous, perdu comme je suis en Ardeche, ayant des obligations jusqu'au moins le 22 decembre. Je participerai donc par contumace ("in absentia" en anglais & latin). Demande au garcon de prendre une photo pour immortaliser l'occasion historique. Prends des photos toi-meme des assietes, and make sure to remember exactly what everyone ordered, pour que je le mette sur la page.

Bisous & you're welcome.

Scott Reiss, pere de Rose

http://www.sagreiss.org/emaline_rault_2000.htm

Consul Tashawna Bethea

De: Jean-Marie

Date: 22 novembre 2015

Objet: #2000Jours - Jour 02

Il me fallait être à l'Institut Franco-Américain à 9h pour faire une journée non-stop jusque 17h. Il faisait froid, humide et il y avait du vent, la pancarte XL est bien tombé une dizaine de fois dans la matinée. Une dame du quartier, revenant du marché des Lices fut surprise de me retrouver là, à nouveau. Elle a eu la gentillesse de m'offrir un café avec un croissant de la boulangerie du coin. Elle n'a pas vu ses petits-enfants depuis 3 ans, son fils va venir me voir. La police passe et me salue, tout va bien. Puis Amédéo Piromalli arrive et se gare à l'italienne devant l'Institut. Ses brochures de son association, I comme Identité, seront précieuses pour certaines rencontres. Je n'aime pas trop me voir en vidéo, mais il m'a interviewé rapidement en une seule prise. Ce sera pour les archives. Adélaide, une employée de l'Institut m'offre son soutient sincère. Il va falloir penser à une statégie pour manger chaud le midi, je compense en fumant plus que d'habitude. Puis une belle surprise: la venue de Delphine Boulois, présidente d'I comme Identité – Pays de la Loire, qui vient de faire 160Km pour venir découvrir les lieux de la manifestation. Merci Delphine pour ton soutient. Sinon, je n'ai pas rencontré grand monde en raison de la météo, mais en raison de la circulation lente sur les quais face à l'Institut Franco-Américain, l'impact de cette pancarte XL est énorme. Tout le monde la regarde. Énormément de regards croisés, eux bien au chaud dans leurs autos, moi sur le trottoir d'en face. Certains foncent directement sur leurs smartphone pour trouver l'info. Les piétons étaient plus rares en ce samedi. Une dame d'un certain age m'a interpellé: « Monsieur, vous faite un amalgame, les américains sont nos alliés ». « Bien sur, Madame, mais nous avons le droit de ne pas être d'accord. J'ai vécu neuf ans en Amérique et j'ai vu du vin français déversé dans les caniveaux, les affiche Freedom Fries au lieu des French Fries et des milliers d'autocollant à l'arrière des voitures avec le fameux Boycott France. » C'est de bonne guerre. Je souhaite simplement voir ma fille.

De: SAGReiss

Date: 23 novembre 2015

Objet: Good-bye America

La lettre ci-dessous (en italiques qui plus est) represente la folie, la paranoia, l'obession de controle, le recours systematique a l'avocat (ce serait le frere de Caroline, selon Jean-Marie) des meres que vous soutenez activement. Mis a part les betises habituelles, regardez, s'il vous plait, car j'ai l'impression que Perrine a etudie l'anglais, le niveau de precision de ses manies: "security, safety and needs". Un seul n'aurait pas suffit pour semer le panic, sans parler du fait qu'elle profite de l'attentat du 13 novembre? Quelles sont les "actions" si inquietantes de Jean-Marie? Il est assis devant une institution franco-americaine avec un panneau. Je ne sais pas de quoi elle parle en tant que cyberstalking (harcelement en ligne). Jean-Marie regarde sa page Facebook? Et alors? Une des raisons pour laquelle Emaline ne viendra pas en France est son manque de passeport, mais qu'importe meme avec un passeport elle ne vient pas. La pension, evidemment, mais outre dans la tete des bonnes femmes, ou est le lien entre le fric & nos enfants? Le meilleur: 48h pour qu'il se remette du decalage horaire, mais qu'est-ce qu'elle en a a branler? J'adore aussi la visite chez le therapeute d'Emaline et bien sur: "a tes frais". Une fouille corporelle avant chaque visite? Par qui? Caro va embacher un flic hors service, aux frais de Jean-Marie, sans doute? Je crois qu'elle confond "unequivocal" (univoque) & "unilateral". Et si jamais ces onze conditions ne suffisaient pas pour rendre la visite impossible, elle se reserve le droit d'inventer n'importe quelle autre connerie a n'importe quel moment pour que Emaline ne voie jamais son pere. C'est mort, Jean-Marie. Oublie l'Amerique. Tu verras ta fille quand c'est elle-meme qui decide. Pas avant.

Le 23-Nov-15 9:05, Scott Alexander Gabriel Reiss a écrit :

She is batshit crazy. Jetlag? Body search?

Le 23-Nov-15 6:55, Jean-Marie Rault a écrit :

Pas d'article dans Ouest-France. Par contre, un superbe mail de Caroline. Laisse-moi dormir dessus avant de publier. Le 11) veut tout dire. Je vais en taule si je pose les pieds là-bas.

----- Mail transféré -----

De : Caroline Hynes

À : Jean-Marie Rault <raultjm@yahoo.com>

Cc : Rault Fanny et Gaby; Jean-Pierre Rault

Envoyé le : Dimanche 22 novembre 2015 21h31

Objet : Travel requirements

Jean-Marie,

As mentioned before, Emaline will not be coming to France. One reason is the development of the international terror threat. But, I want you to be clear on the other reasons that Emaline will not be traveling there this year.

1) your actions provide ample evidence for me to believe you do not make good judgements, and that Emaline's security, safety and needs will be in jeopardy in your presence.

2) All of your cyber stalking/threats are taken seriously.

3) She does not have a passport. The only way to get a passport is for you to sign and notarize the form I sent you months ago - but even with a valid passport she will not travel there.

You are not a victim of my decisions or of the court. Your inability to see your daughter is a direct result of your behavior and decisions you have made, and are making.

I also wanted you to be aware of the steps that will be in place and are required should you decide to enter the United States to visit.

1) Your stabilized mental health is a requirement. Documented in writing by a certified and verified Medical Psychiatrist.

2) Current and up to date with child support payments.

3) An absolute minimum two week notification with flight times, including return flight times, hotel information, and car rental details.

4) 48 hours of rest to recover from jet-lag before any contact with Emaline.

5) No consumption of alcohol.

6) No smoking around Emaline.

7) Adherence to all prescribed medications and schedules.

8) You have a therapy session with Emaline's therapist (at your expense), and only with resulting permission from the therapist will visitation with Emaline be granted. And, visitation will be subject to my final judgement and consent.

9) Should visitation be authorized: Any and all visitations will be supervised by me and whomever else I designate to be present. At no time, or in any circumstance, will Emaline be allowed to be alone with you.

10) Prior to any and every meeting with Emaline you will be subject to a body search for weapons.

11) All appropriate legal and law enforcement groups will be notified of your presence in the United States.

All decisions I make are unequivocal, and made to protect Emaline and ensure her safety and well-being.

These steps are subject to additional stipulations to be determined solely by me, and at my discretion, in the best interests of Emaline.

Caroline

Objet: Les Exigences de voyage

Jean-Marie,

Comme mentionné précédemment, Emaline ne viendra pas en France. Une des raisons est le développement de la menace terroriste internationale. Mais, je veux que tu sois clair sur les autres raisons pourquoi Emaline ne se rendra pas là-bas cette année.

1) Tes actions fournissent amplement la preuve pour moi de croire que tu ne prends pas de bonnes décisions, et que la sécurité, la santé et les besoins d'Emaline seront menacés en ta présence.

2) Tout ton harcèlement / menaces en ligne sont pris au sérieux.

3) Elle n'a pas de passeport. La seule façon d'obtenir un passeport est que tu signes chez le notaire le formulaire je t'ai envoyé il y a quelques mois, mais même avec un passeport valable, elle ne voyagera pas là-bas.

Tu n'es pas la victime de mes décisions ou de celles du tribunal. Ton incapacité à voir ta fille est le résultat direct de ton comportement et des décisions que tu as prises, et prends encore.

Je voulais aussi que tu sois au courant des mesures qui seront en place et sont nécessaires si jamais tu décides de venir aux États-Unis pour lui rendre visite.

1) Que ta santé mentale soit stabilisée est une exigence. Documenté par écrit par un médecin psychiatre certifié et vérifié.

2) Que la pension alimentaire soit payée et à jour.

3) Un minimum absolu de préavis de deux semaines avec l'horaire du vol, y compris le vol de retour, les coordonnées de l'hôtel et les détails de la location de voiture.

4) 48 heures de repos pour récupérer du décalage horaire avant tout contact avec Emaline.

5) Pas de consommation d'alcool.

6) Ne pas fumer en la présence d'Emaline.

7) Le respect des ordonnances et des horaires des traitements médicaux.

8) Que tu passes un entretien avec le thérapeute d'Emaline (à tes frais), et seulement avec l'autorisation du thérapeute les visites avec Emaline seront accordées. Et les visites seront assujetties à ma décision finale et à mon consentement.

9) Si les visites sont autorisées: toutes les visites seront surveillées par moi ou par quiconque que je désigne pour être présent. À aucun moment, ni dans aucune circonstance, Emaline ne sera autorisée à être seule avec toi.

10) Avant toute et chaque rencontre avec Emaline tu seras soumis à une fouille corporelle pour les armes.

11) Tous les autorités policières et judiciaires appropriées seront informées de ta présence aux États-Unis.

Toutes les décisions que je prends sont sans équivoque, et sont prises pour protéger Emaline et d'assurer sa sécurité et son bien-être.

Ces démarches sont sujettes à des conditions supplémentaires déterminées uniquement par moi, et à ma discrétion, dans l'intérêt supérieur d'Emaline.

Caroline

De: Jean-Marie

Date: 24 novembre 2015

Objet: #2000Jours - Jour 03

6h du matin. Le café est prêt, le premier onglet à ouvrir est ma boite Yahoo. Boite de réception: un mail de Caroline, la mère d'Emaline. Je le lis en diagonale, je sais déjà que je suis mort en Amérique. À la seconde lecture, ce mail ne peut être que la copie d'un avocat, mon ex-beau-frère, l'est. Goodbye America. Je n'irai plus jamais là-bas. C'est pas grave, en 9 ans, j'ai eu la chance de bien connaitre ce pays. Et de bien connaître les américains. Caroline ne me fait pas peur, je me demande simplement quelle genre de conneries elle va raconter à notre fille: "Tu vas plus voir ton père sur Skype, parce que...". Cette réponse va devenir ma priorité. 9h10, en place devant l'Institut Franco-Américain de Rennes, il fait beau, froid et sec, les conditions sont plus agréables et cela se ressent par le nombre de rencontres, les passants ont un peu plus de temps. Le panneaux XL est sincèrement un vecteur de communication important, le message est clair, fort, et il interpelle. Scott confirme la chose par le traffic web de cette page. Le personnel de l'IFA est toujours aussi sympa. Samedi, j'ai même rencontré la présidente de la Maison Internationale de Rennes qui partage le même immeuble que l'Institut. Merci Madame pour vos très bon conseils. Le temps passe vite, il est temps de se faire une pause déjeuner: je pensais qu'il était midi passé, il est en fait 14h. Une amie, Stéphanie, est venu à ma rencontre sur les quais; je lui avais donné un flyer en début de semaine dernière. Les passants qui ont été photographiés sont ceux avec lesquels les échanges étaient les plus riches, certains ont refusé, ils connaissent le pouvoir des réseaux sociaux. 15h pile. "Salut Jean-Marie, c'est Éric". Cette grève de la faim à Lorient lui a cassé la gueule. Il va rester sur place et chez moi quelques jours. Il a mangé une plâtrée de pates hier soir. Il va se remettre au sport.

Jean-Marie Rault par Ouest-France

http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-le-pere-manifeste-pour-revoir-sa-fille-3863863

De: Jean-Marie

Date: 25 novembre 2015

Objet: #2000Jours - Jour 04

La nuit fut courte, nous avons refait l'historique de la cause avec Éric la veille. Il y a pas mal d'activité sur les réseaux, cela prends du temps le matin. Faire le sac pour partir est de plus en plus facile et ce sans rien oublier: des clémentines, une banane, un bouquin que je n'arrive pas à lire sur place (C'était comment l'Amérique), des lunettes de soleil, une casquette, une bouteille d'eau, des biscuits. En cas de manque, le Carrefour Market d'à côté est pratique. Le Ouest-France y est en vente. L'article vient de paraitre en page locale. La matinée sur place fut assez calme, la météo n'étant pas propice aux rencontres. Les anciens du quartier me disent bonjour et "on vous a vu dans le journal". Les appels surprises font très plaisir. Eric, lui, est parti faire des achats chez Emmaüs. Il a besoin de faire l'aller-retour entre Lorient et Rennes. Il revient demain, mercredi. Une dame très touché par cette histoire comparable à la sienne m'offre un ticket restaurant par la fenêtre de son véhicule, sa petite fille est au Maroc. Amédeo Piromalli est également passé en coup de vent, un de ses proche venait d'arriver sur place. Marc Tessier est un père en colère depuis plus de vingt ans. Marc connait très bien le sujet, je l'ai beaucoup écouté, nous allons travailler ensemble sur ce dossier. En soirée, j'apprends que la préfecture interdit toute manifestation sur la voie publique les 28,29, et 30 novembre. Je serai alors en ligne le samedi, dimanche et lundi, cela fera encore plus de bruit. La pancarte sera alors installée sur mon balcon. Éric pourra, bien sur, y déposer sa banderole.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/manifestations-interdites-en-ille-et-vilaine-du-28-au-30-novembre-3864221

De: Jean-Marie

Date: 25 novembre 2015

Objet: #2000Jours - Jour 05

J'étais en train de manger une pomme pour le gouter lorsque j'aperçu au coin de la rue une grande femme élégante, brune, plutôt mon style et de mon age. C'était Docteur Bléharde, qui pense bien me connaitre. "Je ne passe pas vous voir, je passais juste par là". Oui, chez Durand, le chocolatier de Rennes qui vends des carrés de cacao... numéroté. Je ne savais pas que cela existait. D'ou la clientèle asiatique nombreuse. Ma docteur n'est pas du genre à acheter et lire le canard local, par contre, les notifications gratuites sur iPhone, elle prends. Je ne la verrai plus. Désolé. La matinée commença plutôt bien, Joséphine m'a encore apporté un pain au chocolat dès mon arrivée. A un moment, j'ai eu un doute sur deux ouvriers qui posaient pas mal de questions, non, ce n'étaient pas des flics. Il y a même un mec, Pascal, qui me suggère de "monter" à Paris pour donner une lettre à Obama durant la Cop 21. Je lui ai proposé 300 Euros pour qu'il le fasse, il a refusé. La journée fut longue aujourd'hui, heureusement qu'il y a les habitués comme cette homme, sosie de Marilyn Manson, qui me dit simplement "courage" à chaque fois qu'il passe. Ou cette sexagénaire qui fume une clope avec moi à midi, elle me fait marrer avec ses Doc Marteens jaunes. Ou ce couple africain francophone du quartier qui me suit sur Facebook: "Nous ne savons pas ce que nous pouvons faire, mais nous allons faire". C'est génial. Tout comme cette rencontre avec Romain, étudiant en Anglais.  "Je vous ai vu deux-trois fois ces jours derniers, qu'est ce qu'il se passe?" Nous avons discuté 20 minutes. Il a besoin de faire un papier en option journalisme. La cause des pères en colère l'intéresse. Il va réfléchir. Ce matin, j'ai fait la rencontre la plus émotionnelle depuis cette action pacifique devant l'Institut Franco-Américain. Karen, jeune maman, américaine de l'Illinois, very nice and very sweet. En français dans le texte: "Mais comment faites-vous pour trouver la force après tout ce temps?" "J'aime ma fille et je sais qu'elle m'aime aussi" On s'est dit Bye Bye rapidement. Je commençais à chialer.

De: SAGReiss

Date: 26 novembre 2015

Objet: La Grue republicaine

Friends,

Ca y est. Encore une grue est a nous. Tres tot ce matin mon ami Eric Galerne, pere prive de ses enfants, a investi la grue des Galeries Lafayette place de la Republique a Rennes. Il porte sur lui le materiel de securite habituel et de quoi boire & manger pendant plusieurs jours. Je comprends si vous trouvez que le timing sonne un peu faux, mais il n'y a pas d'heure pour nos enfants. Hier soir j'etais saoul, comme d'habitude, et Jean-Marie m'a pousse a reflechir sur les #2000 jours de Rose, donc j'ai cree l'affiche ci-jointe. On n'a pas encore decide ce qu'on va faire le 11 mars, tiens c'est presque les ides de mars, vous connaissez la mort de Cesare? On verra ca un autre jour. Aujourd'hui c'est la journee internationale d'Eric & ses enfants J. S. & EL.

Our friend Eric is on top of a crane in the center of Rennes (Brittany) France to protest the deprival of his children.

Ave Eric.

Scott, pere de Rose

Rose Reiss par SAGReiss

De: SAGReiss

Date: 26 novembre 2015

Objet: The House

A qui de droit,

Merci de transmettre a Mme Uccellatore.

Catherine,

Deborah & Lucie sont passees chez moi ce matin, alors qu'un pere est en haut d'une grue a Rennes. Elles veulent vendre la maison. Je leur ai paye le cafe.

Mother & Father,

Deborah & Lucie came to my home this morning. They want to sell the house. I'll try to get in touch with Catherine.

De: SAGReiss

Date: 27 novembre 2015

Objet: Re: The House

Catherine, Debo & Lulu,

A la fenetre: "Il y a moyen de discuter?" "Vous etes qui?" "Deborah." "Deborah Vaillant?" "Oui." "J'arrive." Merci de votre visite a l'improviste hier matin. J'etais un peu confus a cause du bordel sur la grue a Rennes. J'ai donc pu reflechir a votre desir de vendre la maison. Comme je vous ai dit, a priori je n'ai rien contre. En revanche, vous n'avez rien fait pour faciliter la chose. Vous pouvez me mettre en contact avec votre mere, voire avec Rose. Vous ne m'avez meme pas laisse un moyen de vous contacter, donc je vais devoir envoyer cette lettre par la poste a toutes les trois. Pour plaisanter j'ai envie de tirer au sort l'enveloppe ou je mets le cheque de pension. Soit. Le probleme, c'est que la maison reste la derniere attache que j'ai a ma fille, la derniere possibilite de vivre pres de votre mere en residence alternee avec votre soeur. Je ne sais pas dans quel etat d'esprit Catherine se trouve, et encore moins notre fille. Je ne sais meme pas pourquoi elle a quitte l'Ardeche. J'ignore tout, mais suis toujours pret a elever ma fille dans les conditions que souhaite sa mere. Legalement rien ne l'empeche. On fait ce qu'on veut, malgre les batailles judiciaires sans fin. Seulement il faudrait un minimum d'information, qu'elle & elle seule peut me fournir. Vous aviez l'air de dire que vous n'avez pas trop de contact avec elles non plus, ce qui me semble curieux pour le moins. Mais plus rien ne m'etonne dans la famille Uccellatore-Vaillant.

Bisous. Ca m'a fait plaisir de vous revoir.

Scott, pere de Rose

SAGReiss: Hier c'etait la folie, entre Eric et les deux putes de ma femme qui se pointent.

Jean-Marie: No kidding. J'ai bien remarque tu etais raide. En bas de la grue. Il sort pour des photos. Les commercants portent plainte.

De: SAGReiss

Date: 27 novembre 2015

Objet: Eric Galerne

Friends,

On a eu notre ami Eric au telephone ce soir vers vingt heures. Il va bien, et apprecie le soutien meme s'il ne se doute pas encore de l'envergure de son action, qu'on ne peut pas bien comprendre sans voir le deluge de messages sur Facebook & ailleurs. Il ne souffre pas trop du froid. On a eu un premier contact, pas trop positif (C'est vrai.), avec sa fille ainee S. mais c'est deja un pas en avant. Elle pretendait ne pas etre au courant de l'action de son pere. A suivre. Eric demande aux forces de l'ordre de negocier les demandes suivantes avec Jean-Marie demain (samedi le 28) a midi au pied de la grue:

- un repas chaud & une bouteille d'eau (aux frais de Jean-Marie)

- un telephone portable fourni par Jean-Marie (Eric descendra le sien pour recharge & echange plus tard.)

Eric dispose d'une corde de rappel d'environ 25 metres, donc il peut facilement descendre au palier pour le ravitaillement, comme cela s'est deja fait a Nantes, Privas & Avignon en 2013. Sinon, Scott menace de venir a Rennes chanter au pied de la grue du matin au soir aux risques & perils des riverains:

https://www.youtube.com/watch?v=8dpsoWLIGXI

Merci de votre cooperation.

Scott, pere de Rose, & Jean-Marie, pere d'Emaline

De: SAGReiss

Date: 28 novembre 2015

Objet: Ravitaillement

Midi. Jean-Marie est sur place depuis 11h30 a negocier avec les flics pour le ravitaillement d'Eric en haut de la Grue republicaine a Rennes. Il a besoin d'eau, d'un repas chaud & d'un telephone recharge. J'espere qu'il ne fait pas la fine bouche. Connaissant Jean-Marie, Eric va avoir droit a une galette complete & un litre de cidre brut. (Ce con vient de m'informer qu'il a pris les dernieres editions de Ouest-France [a qui merci], de la limonade & de l'eau Vichy. Putain, Jean-Marie, on est en plein etat d'urgence, et tu ne trouves pas une autre marque de flotte? Je vais deposer plainte contre toi pour apologie du fascisme.) Parmi l'inondation de tous nos comptes de messages de soutien, dont nous vous remercions, celui-ci me tient au coeur, d'une personne a peu pres respectable de surcroit:

Christophe: J'aurais pas connus Jean Marie je crois que j'en serais resté sur mon dossier maintenant je vois mieux l'importance pr des père en manque de leur enfant merci à ts ceux qui ns soutiennent amitié sincère

Surprise, Jean-Marie vient de m'informer que des vigiles prives, sans autorite legale aucune, lui auraient barre l'acces au site, donc pas de ravitaillement possible. Eric a tres raisonnablement repondu: "Pas de negociations? D'accord. Moi non plus. Je reste en haut sans telephone & sans bouffe. Allez vous faire foutre." Vous etes en etat d'urgence? Nous aussi. Ca fait des mois, des annees, des siecles qu'on n'a pas vu nos enfants.

Éric Galerne

De: SAGReiss

Date: 29 novembre 2015

Objet: La Redescente

On a eu Eric au telephone hier soir a 22h. Il a toujours le bon moral. Il va redescendre demain (lundi 30 novembre) matin vers dix heures, si jamais vous pouvez venir l'accueillir au sol. Apres avoir parle aux journalistes, et avant de se faire embarquer au commissariat, il veut fumer des Camel souple. Je ne sais pas pourquoi il prefere le paquet souple. Moi j'aime l'onglet cartonne des Gitanes qui me permet de prendre des notes au bistrot. On va le rappeler ce matin a midi. Cette action tire donc vers sa fin. Je tiens a remercier Eric & Jean-Marie, ainsi que mes ex-belles-filles & tout ceux qui auront rendu ce weekend si mouvemente, et Jawad bien sur. Bilan? Il faut bien se l'avouer, comme j'ai dit a ma mere le 10 mars 2013: "We had a fun day. That's about it." Eric reverra ses enfants, comme nous tous, quand ils le decident. Je vendrai probablement la maison de ma fille, ce qui rendra definitivement impossible la residence alternee. Tout au plus, des qu'elle le souhaite, elle pourra venir chez moi pendant les vacances scolaires. Je ne pense pas etre vivant pour ses dix-huit ans. Je ne crois pas en l'autre monde, mais je ne tiens pas a celui-ci. Ma fille aura l'education qu'elle veut. Sa mere, je ne sais pas ce qu'elle veut, et je ne pense pas pouvoir l'aider a l'obtenir. Elles vivent leur vie. Je vis la mienne. "God bless us every one!"

From: SAGReiss

Date: 29 November 2015

Subject: Aftermath

Eric's brave climb of the Galleries Lafayette crane at the Republique square in the center of Rennes (Brittany) France approaches its natural end, after a four-day standoff in defiance of the state of emergency. Eric will come down tomorrow (Monday 30 November) at 10:00am Paris time (GMT +1). A support group of parents will be on site to welcome him back to Earth. According to our experience, the cops will let Eric talk to the journalists before probably taking him to the station for a debriefing, maybe a medical visit, then send him home to Jean-Marie's place to eat & sleep. I don't think there'll be any charges filed, although as usual there have been wild threats about the thousands of euros of lost man hours etc. He should be fine. He is in good health & good spirits. Obviously this protest will neither help nor hurt his chances of seeing his three children under some human conditions, i.e. not in supervised visits. We in France continue our struggle for our children & lend any support we can to your ongoing activities. More tomorrow morning. Thank you for your support, Carol Wheeler, Isla Reid, the late (of the internet) Bobby Smith, Caul Grant, Archi Saan & Steven Dawe.

From: SAGReiss

Date: 29 November 2015

Subject: Good-bye Rose, Life

April & Perrine,

It's 21:03 Sunday 29 November 2015. I've just said hello & good-bye to Rose. I don't think I'll ever see her again. I have agreed to sell the house, which means nothing to anyone, but I think that's it. Rose answered the phone: "Rose. It's your father." Her mother snatched the phone away. I think that those are the last words I will ever say to her. This bullshit can't go on forever. (If you're wondering who Perrine is, she's a young prosecutor cunt whose upper gums show when she smiles, which would be nice, but she doesn't smile at me. She's probably going to file a complaint about my calling her a cunt, but that means "woman" in English. You can testify to that on my behalf.) I've just woken up in my new weird schedule of getting drunk morning to night, failing to do so in the late afternoon, falling asleep halfway through dinner, waking up more or less sober an hour or two later. I think Jean-Marie recorded the call as we were on Skype at the same time, but it don't matter. I've had enough. Selling the house is the last thing I'll do. I'll never see Rose again. She will have to meet me on my site. The sooner I can drink myself to death, the better. We had a good weekend, Eric climbing up on a crane in Brittany, but it don't fucking matter. Jean-Marie called his (Eric's) teenage daughter Salome (Yes, I probably shouldn't write her name, but who gives a fuck?) and she doesn't give a shit. No one gives a shit. I'll do whatever anyone else wants, sell the house, send you the money, I just want to be left alone. Rose is only nine years old, but it's up to her. I'm barely going to defend myself in the upcoming court cases. I don't care anymore. No one cares. No one can even read their fucking e-mail. I'm not even legally on Facebook anymore, and I still hate it. I'm sick of illiterate shitheads. Catherine apparently still believes her lies, but Deborah & Lucie don't, and no one is dumber than Lucie. I'll stop paying the child support, as you suggested, but that means nothing either. The only person I still feel responsible for is my cat Antistrophe, and I'd kill him too if I had the balls. I can't give him to Jose because he has a huge fucking albino pitbull whose name I can't recall. Don't worry. I'll probably wake up tomorrow morning. I need to televise Eric's descent from the crane. As Father Ubu said: "One day I shall kill everyone, and go away." My father needs to look up this verse in Saadia Gaon's Judeo-Arabic Bible. Song of Songs 2:1 "I am the rose of Sharon, and the lily of the valleys." I am a ghost, the shadow of a bottle of cheap whisky. I'm disappointed that my tumor wasn't cancerous, but there was little chance of that. I'm not so fucking lucky.

I don't know if you're married or not, Perrine, but good luck with your fucking divorce.

Love.

Scott, ex-father of Rose

From: SAGReiss

Date: 29 November 2015

Subject: Re: Good-bye Rose, Life

The call begins at 3h16m00s. If this doesn't make you want to die, you should already be dead.

SAGReiss Cunt Whipped

♫ 3h16m50s : Rose ? Rose ? C’est ton père. C’est ton père. ♫

Bobby Smith & Martin Mathews atop Buckingham Palace

Bobby Smith & Martin Mathews atop Buckingham Palace

Policier irresponsable enlève la botte d’Éric en haut de la Grue républicaine

Amédéo Piromalli: Eric Galerne ici en vidéo juste avant qu'l ne descend,, Jérôme Le Huec; Kevin Nachet,, Jean Lebail,,Nicalos Moreno, Yann Vasseur Serge....... , Jean-Marie Rault ,............... Maintenant Eric, , quand cela va cesser ? Je suis désolè je ne peux mètre tous les noms, mais vous pouvez les mètre sous cette articles , afin de montrer que il y a des millier de parents dans cette situation d'otage des procédures,, et aussi rendre Hommage aux parents mort suite à des suicides ou a des maladie somatique dû a cette incompréhension de pouvoir simplement être parent ! , Légalité oui, bien sûr , c'est qu'il faut pour les enfants, afin que l'on ne les utilise plus dans les très bonne et juteuses affaires dite familiale !

Éric embarqué par les flics

Ici, Éric, un parent, a crié à l’injustice familiale. Il est arrêté ce jour, le 30 novembre 2015. Il sera jugé (rapidement) le 30 décembre 2015 au Tribunal de Grande Instance de Rennes.

La justice peut être rapide quand elle le veut. Ce parent crie au secours depuis des années comme des milliers de parents. Les procédures sont longues, chères et angoissantes pour les parents et les enfants.

Les procédures sont longues, chères et inefficaces en finalité pour les enfants.

À quel intérêt répond cette justice familiale ?

Le 30 décembre, ce papa sera seul face à une justice. Et nous autres seront sans doute en train de festoyer...

L’injustice familiale ne passera pas chez nos enfants !

Stop au viol d’identité des enfants !

Courage Éric !

De: Jean-Marie

Date: 20 septembre 2015

Objet: 1937

Aujourd'hui, cela fait 1937 jours que je n'ai pas embrassé ma fille et j'en ai ras le cul. La dernière fois que j'ai vu Emaline, c'était à Charles de Gaule, en mai 2010. Là où je me suis pris la tête avec sa mère américaine lors de la remise en main propre de notre fille après dix jours passés en Bretagne avec la petite, dans ma famille. Et durant ces dernières minutes, j'ai fait le con de menacer mon ex-femme de justice française et européenne, elle qui m'avait fait savoir en 2008 et par PDF qu'un tribunal de Georgie, USA, nous avait divorcé dans mon dos, sans défense de ma part. "Tout ce qui est en possession de la mère reste à la mère de l'enfant. Tout ce qui est en possession du père de l'enfant reste au père de l'enfant". "Vu l'état mental du père, la garde est exclusive à la mère de l'enfant." "Les droits de visites du père sont au bon vouloir de la mère, tout en respectant un espace temps raisonnable entre chaque visite". État mental? Je souffre de dépression depuis 1997, tous les jours je me bats pour ne pas tomber. Et parfois je tombe. Bas. Et quand je me relève, je peux connaitre une phase maniaque. Je suis donc maniaco-dépressif. Ou bipolaire pour ceux qui aiment les séries TV. J'ai rencontré ma femme en Californie en 1998 et c'est elle qui m'a tout expliqué sur cette condition. Sa mère l'était, son frère aussi. Elle avait fait une année de psycho. On s'est marié en 1999, Emaline est née à Atlanta en 2004. Et en 2007, ma femme à quitté sa Georgie natale où sa famille résidait pour New York, avec ma fille sous le bras, parce qu'elle avait une "opportunité de carrière." Je suis rentré trois mois après, durant lesquels j'ai fait deux fois dix jours de prison médicale parce que je faisait tout pour que ma femme ne me quitte pas. Jusqu'au jour où j'ai compris. Retour en France. 2008 le PDF de son avocat arrive dans ma boite mail, 2008-09 et 2010 quelques allers-retours aux US et en France pour ma fille qui se passent bien jusque cette menace de justice à l'aéroport. Juin 2010, pas de nouvelle, rien, injoignable. Juillet, idem. Août: un email de mon ex. "Si tu souhaites avoir des nouvelles d'Emaline, tu dois appeller le bureau du shérif." Panique. Trois jours après, j'arrive à joindre la cops. "Comment se porte ma fille?" "Elle va bien. Vous êtes accusé d'un crime sexuel" "Pardon? Mais sur qui?" "Sur votre fille". SALOPE! SALOPE! SALOPE! ELLE L'A FAIT! SALOPE! Et là, dès le lendemain, c'est comme une chute d'un immeuble de 50 étages. C'était en août 2010, nous sommes en septembre 2015 et je ne suis pas retourné sur le sol américain, j'en sais rien de cette plainte, je ne sais pas si je peux mettre le pied sur le sol américain sans risquer une longue peine de prison. Petit détail, mon ex-beau-frère est avocat. Entre Mai 2010 et Novembre 2013, aucun contact à part quelques photos et vidéos et des news de temps en temps par email. Suite aux nombreuses actions pour le droit des pères en 2013 et aux nombreuses actualités partagées sur Facebook, la mère d'Emaline à mis en place une relation Skype, sous supervision de sa part, toutes les trois semaines. Cela va faire deux ans désormais que cette relation est installée mais là, aujourd'hui, j'en ai ras le cul, car c'est dimanche et cela fait que deux semaines que j'ai vu ma fille et non trois, c'est pas programmé, donc je ne vais pas la voir et je ne vais pas avoir ce moment de joie et bonheur que vous connaissez lorsque vous voyez les vôtres. Cela fait 1937 jours que j'ai une vie de merde et encore une fois, j'en ai ras le cul en ce dimanche qui est censé être un jour de famille. Je me fait chier. J'ai perdu mes potes, ma famille est encore plus loin que lorsque j'étais l'autre coté de l'Atlantique. Mais je ne suis pas seul, j'ai la foi. N'empêche, ce drapeau, il est super beau. J'ai hate de le revoir en Amérique. Mais si j'apprends que je ne peux plus le voir sur place, dommage, je resterai sous mon tricolore qui est encore plus beau, Emaline viendra me voir et me racontera les USA que je connais bien. Mais attention, un jour, elle choisira peut-être un autre drapeau et viendra ici. Le mieux, pour elle, c'est tout de même les deux. Pas moi, je ne peux jurer sur une bible. La carte verte me suffit. Je suis daltonien.

Divorce: Caroline Hynes & Jean-Marie Rault
Emaline Rault 2000 days

(a) Mother [Caroline Hynes] shall have sole legal and physical custody of the minor child [Emaline Rault] with said physical custody subject to Father’s [Jean-Marie Rault] rights of visitation as set forth herein. Each parent shall have full access to all medical, educational, and other records concerning said minor child; and the physical custodian shall, if necessary, sign all releases and other authorizations necessary to effectuate such access upon the request of the other parent.

Due to Father’s mental condition, Father shall have visitation only as agreed upon by the parties, and Father, a citizen of France, shall not be permitted to remove the child from the continental United States. If the parties are unable to agree upon Father’s visitation schedule, Mother’s decision shall control and Mother shall decided [sic] the times and terms of such visits. Mother shall not unreasonably withhold visitation from Father but shall ensure that any visitation schedule provides for the safety and best interests of the minor child. Terms of visitation may include, but are not limited to requirement that visitation be supervised by an adult selected by Mother and take place in designated geographic areas.

(c) [sic] All exchanges of the minor child shall take place at the residence of Mother, wherever she may reside.

(d) Each party shall foster and encourage a feeling of affection between themselves and the child. Neither party shall do anything to hamper the natural development of the child’s love and respect for the other party, or make any communication to or in the presence of the minor child that denigrates the other party in any way. Neither parent shall permit the child to be taken to or to remain in any environment or situation that is immoral, illegal, or unsafe. Neither party shall permit overnight guests not related to them by blood or marriage when the child is with them. Mother shall approve any sitter or caregiver used by Father.

Emaline & Jean-Marie Rault

De: Jean-Marie

Date: 13 novembre 2015

Objet: EMALINE RAULT - 2000 JOURS SANS PAPA

13 novembre 2015

Monsieur le Préfet,

Je sollicite votre autorisation pour organiser une manifestation revendicative du vendredi 20 novembre au jeudi 24 décembre 2015 devant l’Institut Franco-Américain, 7 quai Chateaubriand, 35000 Rennes chaque jour de 08h00 à 20h00 sous l’appellation EMALINE RAULT 2000 JOURS SANS PAPA. Le but de la manifestation est de PROTESTER CONTRE LES INJUSTICES DE LA JUSTICE FAMILIALE notamment en ce qui concerne ma fille Emaline Rault, citoyenne américaine, que je n’ai pas vue depuis plus de cinq ans.

La manifestation étant pacifique et familiale, aucun service d’ordre n’est prévu. Je demande néanmoins la protection policière.

Aucun véhicule ni aucune installation électrique, pyrotechnique, ou autre n’est prévu, rien que des banderoles amovibles, des pancartes, des ballons gonflables, des chansons, voire un mégaphone et/ou de la musique enregistrée.

Le bon déroulement de la manifestation requiert une occupation temporaire du domaine public au lieu et aux dates précitées.

J’estime le nombre maximum de personnes susceptibles d’être rassemblées au même endroit au même moment à 10.

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire que vous jugerez nécessaire.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’assurance de ma considération distinguée.

Jean-Marie Hyacinthe Patrick Rault

Né le 02/02/1974 à Pontivy (56, Morbihan) France

Demeurant au 23, boulevard de Metz, 35700 Rennes

+33(0)670798425

+33(0)223202539

raultjm@yahoo.com

Je déclare disposer des moyens propres à assurer le caractère pacifique de cette manifestation et je m’engage à prendre toutes dispositions pour en assurer le bon déroulement jusqu’à complète dispersion.

Je reconnais la nécessité de concilier l’exercice du droit de manifester avec le respect des autres libertés publiques et m’engage, en conséquence, à limiter les nuisances et préjudices que pourraient subir les riverains et professionnels du fait de cette manifestation.

Je déclare avoir pris connaissance des lois et règlements relatifs à la participation délictueuse à une manifestation ou une réunion publique ou à un attroupement.

Jean-Marie Rault

SAGReiss