Effacer Papa

Un film documentaire argentin de Ginger Gentile & Sandra Fernández Ferreira

Sous-titrage français par SAGReiss – Wiki français par Jean Le Bail

Les droits des pères & des enfants dépassent les frontières nationales : FranceAngleterreAllemagneItalieEspagneGrècePologneAustralie ...


Claudio

Claudio

Effacer Papa
Yura

Yura

Diego

Diego

Ginger
                Gentile

Ginger Gentile

Héctor

Héctor

Diego – Papa au
                Cornet

Diego – Papa au Cornet

Merci, Papa !

Merci, Papa !

Héctor

Héctor

Guillermo

Guillermo

Sergio

Sergio

SAGReiss

SAGReiss

Effacer Papa

En Argentine, comme en France et ailleurs, les pères sont sanctionnés pour vouloir participer activement à la vie de leurs enfants après une séparation. Le système de Justice favorise la mère et présume que tous les pères sont de violents agresseurs, en laissant foisonner de fausses accusations. Par conséquent, beaucoup de pères sont injustement privés de leurs enfants.

Effacer Papa est un documentaire long-métrage qui suit six pères qui luttent pour élever leurs enfants et contient des entretiens avec des professionnels qui avouent, devant la caméra, qu’ils font tout pour priver les pères de leurs enfants.

Après la sortie en salle le 2 octobre 2014 en Argentine, le film sera diffusé sur Internet avec des sous-titres français.

La Censure d’Effacer Papa

La censure n’est pas courant en Argentine, mais Effacer Papa aurait dû sortir le 28 août 2014, sauf qu’il a été soudain retiré à la demande d’une organisation non gouvernementale qui critique sa diffusion.

78 minutes – HD – Couleur  – 2014 – San Telmo Productions

Sortie en Salle Argentine d'Effacer Papa

De: SAGReiss

Date: 3 octobre 2014

Objet: Sortie du film Effacer Papa

Mes amis, les Magistrats,

J'ai bien envoye le communique de presse pour le film argentin a une liste de 123 journalistes que j'ai volee a la Grue Jaune, mais je vous ai oublies du coup. C'est surtout important parce que le film, avec mes sous-titres francais est disponible aux institutions, par exemple l'Ecole Nationale de la Magistrature, les Commissariats, les Gendarmeries, l'Assemblee Nationale, enfin tout le monde. Soyez tendre avec mes sous-titres, car j'ai fait les 78 minutes en dix jours, et je travaille la moitie de la journee, suis saoul l'autre moitie, et je dors le troisieme moitie. Il n'y a pas mal de fautes. Rendez-vous demain (samedi) soir a 18h sur http://www.youtube.com/user/borrandoapapa Pour les sous-titres il y a un bouton en bas a droite pour choisir la langue. Si vous avez besoin de copies dures, je m'arrangerai avec ma copine Ginger (qui est hot en plus), moyennant quelque paiement de votre part bien sur.

De: SAGReiss

Date: 23 septembre 2014

Objet: Mutation

Sylviiie (Prats), Juge des Enfants,

Le malheur du Gard fait le bonheur de l'Ardèche. Sylvie, j'apprends que vous avez été joyeusement mutée un peu plus loin de moi, pour le grand bonheur de nous deux, et le grand malheur de mes amis à Nîmes. Je suppose que cela signifie que je ne vais jamais avoir la décision de la Mesure Judiciaire d'Investigation Éducative (MJIE, ex-IOE), prévue pourtant le 23 janvier 2014. Je proteste, mais je ne suis pas rancunier comme vous. Je vous invite quand même à mes deux appels, ou l'un ou l'autre, choix des dames, la condamnation pour inceste ou celle que vous avez rédigée vous-même (malgré le fait évident que vous auriez du être récusée, étant à la fois mon juge au Tribunal pour Enfants et au Tribunal Correctionnel) pour atteinte à la vie privée, condamnation contraire a la Loi, puisque tout le monde était d'accord que les photos ont été légalement prises sous l'article 226-1 du Code Pénal, mais vous m'avez condamné pour leur diffusion sous l'article 226-2, alors que ce paragraphe dit explicitement: "Est puni des mêmes peines le fait de conserver, porter ou laisser porter à la connaissance du public ou d'un tiers ou d'utiliser de quelque manière que ce soit tout enregistrement ou document obtenu à l'aide de l'un des actes prévus par l'article 226-1." C'est fâcheux pour vous, cette dernière phrase, et je vais évidemment gagner en appel, mais vous pouvez toujours dire que vous innovez. Vous êtes sur l'avant-garde des femmes, comme mascuwatch.org, dont le but est de foutre tous les hommes en taule, en comptant sur les visites conjugales pour la conception des enfants, et en laissant les hommes télé-travailler depuis leur prison afin de payer la pension alimentaire. Vous pouvez même étendre votre théorie radicale du consentement provisoire. Comme Mme Uccellatore peut consentir à mes photographies en 2006, les voir en ligne en 2010, et rétroactivement retirer son consentement en 2013, pourquoi ne pas dire la même chose pour l'amour? Pourquoi Mme Uccellatore ne pourrait-elle pas m'accuser de viol, si elle retire en 2014 le consentement librement accordé de 2005 a 2009? En tout cas, félicitations de votre avancement, et merci de vous être éloignée de moi. Je ne dis pas, comme mon ami John Hodgkinson, un Anglais fort peu galant, que vous puez littéralement (Loin de moi, cette idée.), mais disons que je ne vous aime guère mieux que vous ne m'aimiez.

Adieu.

Scott, père de Rose

De: SAGReiss

Date: 22 septembre 2014

Objet: Effacer Papa

Sabiiine,

Merci de ta lettre. J'ai tant de choses à te raconter, puisque tu es ma députée. Pascal, c'est mon ami, mais je crois qu'il représente une autre circonscription. Je cite: "Le dialogue a toujours été ma priorité et le moteur de mon engagement." Figure-toi que moi aussi, et c'est pour cela que je communique de façon hebdomadaire avec tout le gouvernement français qui m'opprime, et quelques autres personnes dont la présence sur cette liste je ne peux guère expliquer. Je crois que c'est Cyril qui les a rajoutées. Tu vois, je suis un épistolier de la vieille école, et je fais une pause dans mon travail du moment, à savoir je traduis en français les sous-titres Spanish d'un film argentin. Manque de pot, je ne lis pas le Spanish, mais je me débrouille. Je suis à trente minutes sur 78. Au plus tard je termine dimanche. Nous avons vu le film en avant-première samedi soir à minuit, mais Ginger, mon amie qui a réalisé le film, et dont le mari a apparemment fait quatorze mois de taule, l'a retiré en attendant la grande sortie du 2 octobre. Je ne le savais pas, et elle ne savait pas que c'est moi, mais je suis dans le film (voir cliché & logo ci-joint). Je représente dignement la France, tout comme je l'ai fait en Angleterre, où je leur ai montré qu'on peut aller en garde-à-vue avec le sourire. Le film est super, l'histoire d'une demi-douzaine de pères comme moi, privés de leurs enfants. La Justice en Argentine fonctionne exactement comme ici, c'est-à-dire pas du tout. Les pères sont victimes de non-représentations d'enfants, d'éloignements géographiques volontaires, de fausses accusations de violence. Ils ont même là-bas une Brigade des Femmes & Enfants, une police spéciale pour persécuter les hommes. Autre nouvelle du jour, le chat (Antistrophe, je vous rappelle, Strophe pour les intimes) a complètement refusé, avec force menaces de violence domestique, de monter dans son panier pour aller se faire vacciner. Au bout de cinq minutes à essayer de l'y contraindre, je suais, je tremblais de rage impuissante, et je n'avais pas mal peur de me faire sérieusement mordre. Quand les poils du chat sont tout hérissés, c'est un mauvais signe. J'ai ouvert la porte, et le con de chat a disparu sous le lit. Je ne le verrai plus de la journée, je pense. Je suis allé chez le vétérinaire, et la dame m'a vendu des tranquillisants pour le chat, mais je crois que je vais en prendre un aussi. Je lui ai dit: "D'accord, mais je fais comment pour qu'il le bouffe?" Il faut le mettre dans de le pâté, mais ce monstre n'a jamais mangé de pâté de sa vie. Il ne mange que des croquettes. Bon, j'ai acheté un assortiment de pâtés dans l'espoir que je vais pouvoir le convaincre à en manger un des parfums. J'ai pris un chat pour ma fille en juin 2010. Elle l'a vu le week-end du 20 juin, dix jours en juillet-août (grâce à une non-représentation d'enfant qui a duré 21 jours), deux week-ends en septembre, et nous ne nous sommes plus revus depuis. Bon, j'espère que ce film fait un tollé au monde entier, et augmente la pression sur notre pernicieux système de Justice. Un de ces jours, Mesdames & Messieurs, il va falloir que vous respectiez, et que vous fassiez respecter, le droit des pères. Jusqu'à ce jour-là, nous n'allons pas arrêter de vous faire chier.

Au 2 octobre, sinon avant.

Scott, père de Rose

SAGReiss