Outrage à Sénéchal

4 janvier 2 mai 2016 au TGI d’Avignon

SAGReiss

In 15 seconds a random man has just given me a pink bra. He said: "Je viens de trouver le soutin-gorge de ma grand-mere." "Ca tombe bien. C'est ma couleur." "Je vous l'offre." Je vais prouver ceci. J'ai un telephone et un appareil photo. Read 'em and weep, motherfuckers.

SAGReiss

De: SAGReiss

Date: 13 fevrier 2016

Objet: Ministere de la Monoparentalite

Mesdames,

Vous ayant vu citer dans l'article suivant:

http://madame.lefigaro.fr/societe/ministre-remaniement-famille-enfance-droits-des-femmes-hollande-rossignol-120216-112469

je souhaiterais m'entretenir avec vous a ce sujet. (Je ne trouve helas pas l'adresse de Laurence Rossignol, Marisol Touraine & Najat Belkacem. Peut-etre que vous leur transmettrez.) Nous, les peres prives de nos enfants, disons exactement la meme chose depuis plus de trois ans: on ne peut pas envisager l'egalite des sexes sans en meme temps envisager l'egalite des parents. Un ministere de la famille, des enfants & des femmes, a l'exclusion des peres, est impensable. Tant que la residence alternee n'est pas la regle plutot que l'exception, les meres ne pourront jamais etre egales au travail. Tant que les juges aux affaires familiales et les juges des enfants sont des femmes, les presidents des tribunaux seront des hommes. Tant que les avocats des enfants sont des femmes, les penalistes seront des hommes. Tant que les infirmieres & les assistantes sociales sont des femmes, les cardiologues seront des hommes. Tant que les instituteurs sont des institutrices, les professeurs seront des hommes. Tant que les ministres de l'education, de la sante, de la famille, et j'en passe, sont des femmes, il ne faut pas s'etonner que les ministres dits regaliens soient des hommes. Je suis fils & frere de feministes. Je n'ai rien contre le fait que les femmes defendent leurs droits & leurs interets, tels qu'elles les concoivent. Seulement, lorsque l'interet des meres est repute etre l'exclusion de la paternite, les peres ne sont plus d'accord. Lorsqu'on devient grandmere, avec un fils prive de ses enfants, du coup on change d'equipe, comme ma mere l'a fait en grimpant sur une grue le 9 mars 2013 a Privas. L'inegalite pere-mere c'est la destruction des familles. 40% des peres separes ne voient jamais (18%) ou rarement (>1 fois par mois, 22%) leurs enfants:

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1195#encadre1

A supposer une separation sur deux couples, cela revient a dire qu'un enfant sur cinq ne voit quasiment jamais son pere. C'est peut-etre l'interet des meres (C'est pas a moi de dire.) mais ce n'est certainement pas l'interet de ces millions de peres & d'enfants en France. (Ailleurs dans le monde occidental c'est pareil.) Je dois avouer que je suis etranger, donc pas electeur, et meme pas tres frequentable. Nous avons des hommes politiques avec nous, Jean Latizeau, president de l'association SOSpapa, Philippe Veysset, president de l'association la Grue Jaune, Jean Le Bail, professeur & grandpere, qui n'a jamais vu ses petits-enfants. Si vous preferez dialoguer avec eux plutot qu'avec moi, cela ne me derange pas. Je les ai mis en copie. Vous pouvez suivre nos actions sur mon site:

http://www.sagreiss.org

Tant que les peres sont exclus des familles, nos actions continueront. Je vous invite au dialogue.

Merci de votre consideration.

Scott Reiss, pere de Rose, secretaire de l'association Collectif pour la Coparentalite (CopCo)

De: SAGReiss

Date: 12 fevrier 2016

Objet: Dieu & mon droit

Axelle & Barbara,

Permettez-moi d'etre le premier a vous feliciter (bon, un peu en retard) de vos nouveaux salaires. Axelle, je travaille actuellement avec mon ami Pascal Terrasse sur le dossier de l'economie numerique justement. Je pense qu'il aurait souhaite obtenir votre poste, mais il n'est pas rancunier comme ca. Le probleme etant que les Francais travaillent au dix-neuvieme siecle. J'ai recemment demande la restitution de mon ordi saisi de facon illegale par les gendarmes, apres une relaxe dans l'affaire concernee, quatre fois par mail. Apres je suis alle deposer plainte pour vol & recel contre le proc & le juge. Le flic m'a invite a refaire ma demande par LRAR. Vous voyez un peu le probleme? On en reparlera, mais je voulais vous parler de ma pensee de la nuit. Je lisais la Bible hebreu et je voulais faire un commentaire sur les genres (ou styles) qu'on y trouve. J'improvise un peu. Genese releve de la mythologie pure. Le monde qu'on y trouve est magique. Les personnages sont fantastiques. Les histoires sont breves. De l'Exode aux Chroniques en passant par Josue & Juges le ton devient celui de l'histoire, meme si les faits & les figurants sont toujours plus ou moins legendaires. Les histoires se rallongent. Les details reels s'accumulent. La magie intervient toujours, mais le monde lui-meme a deja cesse d'etre magique. Dieu a recule. Levitique, c'est du droit. Deuteronome, c'est de la liturgie. Ruth & Daniel, par exemple, sont des hagiographies. Samuel est une epopee sur une echelle sans parallele dans l'antiquite, ou l'on suit le roi David depuis son enfance a sa maturite a sa vieillesse, avec toute l'histoire catastrophique de sa grande & tumultueuse famille. Esther est a part dans la Bible, le seul livre ou ne figure pas une reference a Dieu. Il se peut bien que ce soit une traduction. Job aussi, mais alors il s'agit d'une theologie & d'une poesie majestueuses. Les Psaumes & la Cantique sont des poemes lyriques magnifiques. Les Proverbes & l'Ecclesiaste sont de la philosophie de premier ordre. Je connais moins bien les prophetes, donc je suis les dires de mon pere, que Jeremie est une harangue politique & que Ezechiel est une hallucination divine, tout en rajoutant pour ma part que Isaie est sans doute le meilleur ecrivant parmi les prophetes.

Scott Reiss, pere de Rose

http://www.sagreiss.org

De: SAGReiss

Date: 11 fevrier 2016

Objet: Attn: Thomas Zimmermann: Sade

Friends,

Sachant que vous n'alliez pas vous munir de mon moteur de recherche, je viens de le faire pour vous. Finalement je n'ai pas trop parle de Sade, en tout cas je n'ai pas dit ce que je voulais dire, mais le texte est magnifique. Certains paragraphes sont ecrits par moi, d'autres par Nichelle. Il me semble qu'on fait un beau duo. Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, et bien vous etes inutiles. (C'est un delit, ca?) Non, ce que je voulais surtout preciser, c'est que Sade, dans sa philosophie a la fois formelle & completement folle, organise le monde autour d'abstractions. Je ne me souviens pas s'il precise la couleur des cheveux & des yeux de Justine & Juliette (voire notes sur Flaubert & Mme Bovary), mais il decrit toutes les bittes (orthographe personnelle) par leur circonference. Pourquoi la circonference? Parce que justement c'est ce qui ne se ne voit pas. Il faut connaitre la valeur de π pour le savoir. Ce qu'on voit, c'est le diametre, et la longueur aussi mais Sophia & Perrine vont peut-etre confirmer mon hypothese que le diametre est plus important. Est-ce que j'ai le droit de faire une tres mauvaise blague? Merci. Donc je vous dis ππ. J'ai vraiment ecrit ca? Le monde n'est pas le tas d'abstractions que Platon, Descartes & Sade ont concu. Le monde est la ou l'on se saoule la gueule & son chat (qui s'appelle peut-etre Antistrophe) pisse tous les jours dans son lit, pour me montrer qui est chez qui. Ma mere arrive mardi prochain. On va faire des betises. Je vous tiens au courant.

Scott, pere de Rose

From: SAGReiss/Nichelle

Date: 26 June 1996

Subject: L'Orange mecanique

Back from the library where we watched our second porn flic, we are listening to the theme song of the World (Beethoven's Ninth for the MTV babies among us. I invented this last term in the sex room as negatron and I savaged a couple of FWBs too dizzy to put two sentences together without some appalling contradiction.) while Stiff Lips washes and dices rhubarb and strawberries to make jam and I sit at the typer. We've come a long way from a few short weeks ago, when she wept on the kitchen table and I, as always, sat at the typer. I don't know if time has hardened her to my ways, or if "A Clockwork Orange" is less disturbing than "The 120 Days of Sodom". I recall my bewilderment at her silence, at her rage coming home from the latter film. I guess she was just asking herself: "What kind of child-molesting monster have I thrown my lot in with?" Whereas now she knows I'm harmless enough. Or perhaps Kubrick's film is less upsetting than Pasolini's. What seemed to bother her the most in the former is the slightly synthesized version of the Chorale, which didn't faze me a bit. I guess Sade, in his majestic and unforgiving vision, is such a wholesale, scathing ("Dechaine" is the word I want to use.) indictment of the entire human race that it makes a political satire like "Clockwork" child's play. Sade with his monstrous abstractions, penises' circumferences, sex without bodies, violence without pain, bloodless wounds, dehumanises us far more than even a rather brutal rape scene set to "Singing in the Rain". Please welcome our newest member, Colin from OZ. I'm not sure how to introduce him, as I know rather more about him than I'd like to tell you and rather less than I'd like to know. He seems to be about my age, so he's probably big enough to introduce himself, should he so desire. He has expressed the rather odd wish to be known here by his real name, so he will be the second of us to take that slight risk. I guess a first name and last initial (as most of you will probably choose for your MOO IDs) is not much for the average psycho to go on. I don't feel satisfied with this Tagesbrief, so I think I'll save it and yield the floor to Stiff Lips. We had more or less planned to write a tag-team letter anyway, but it didn't quite work out. She wrote a couple of letters yesterday, "A Rape in Cyberspace" and "The Rape Super-Highway", which we agreed were not quite good enough for the page. I thought they held promise. I hope she'll try to rewrite them. Let her speak for herself...

Paolo Pasolini Salo 120 Giornate di Sodoma from Vitruvius Technologos on Vimeo.

Who ever said I thought you were a child-molesting monster? My reaction to these two films has almost nothing to do with you, except that the 120 Days is the only film you own, but you have already explained why that is. Yes, "A Clockwork Orange" disturbed me less than "The 120 Days Of Sodom" did. I have been trying to figure out why ever since we got back from the library yesterday. The action in Clockwork Orange focuses around a main character Alex, who narrates it, and I think that makes some of his actions seem a little more human. We see many different sides of his personality, see him in varying states of control and weakness. The characters in Pasolini's film do not seem as real, nor is their story put together for us with any coherent plot. We do not see their mothers weeping on the couch (in duet with cello) or their actions coming back to haunt them. There is also a dark and disturbing humor surrounding "A Clockwork Orange" that I didn't see at all in the other film. The choice of music is a good example of this... Rossini overtures playing while Alex and the droogs beat people (is it the Italian In Algiers? I get them mixed up.) and the William Tell Overture while we watch him fuck two women in fast motion... Elgar's "Pomp and Circumstance" while Alex "graduates" from confinement, Rimsky-Korsakov's "Scheherazade" as he reads the Bible in prison. How could I not be amused by Alex chasing the cat woman around with that enormous penis sculpture? But there was nothing funny about The 120 Days. Its use of classical music was just as clever, but in the same disjunct and grotesque way the action was presented. It didn't use light music to contrast violent scenes, as "A Clockwork Orange" did, but used, for example, some very bleak and haunting excerpts from Carmina Burana. What is disturbing about the 120 days, for example, isn't just that a woman is ordered to eat a man's shit, but that she does it with a spoon. To see so much blood, urine, shit, naked flesh, people acting like animals, barking for their food like dogs, mounting the stairs on leashes... Which is worse, watching a person being scalped, or seeing people sitting at the dinner table with their napkins and silverware and wine glasses and other signs of civilization, and being served shit... How can I compare these two films, Gabriel?

(One quick side note... I don't usually like to talk immediately after a film or concert or play. I need a little time to think about things, and when you push me to say things, it sets me off. That is part of the problem we had with the 120 Days, because I didn't have time to digest what I saw.)

De: SAGReiss

Date: 9 fevrier 2016

Objet: Attn: Thomas Zimmermann: Cassation

Friends,

Bien, evidemment que ce con de Draoui a fait un pourvoi en cassation. C'est son droit. Pourquoi voulez-vous, les personnes censees veiller sur la Justice, que les pauvres gens soient prives de leurs droits par bienseance? Maitre David s'emporte qu'Anthony ait ecrit le pourvoi de sa propre main. Qu'est-ce que ca peut te foutre? Maitre Riou lui a prepare le terrain, car les deux ans de surete supplementaires & surtout la perpette sont illegaux. Il risque de gagner a la Sainte Graal de Cassation. Je vais vous l'expliquer a travers un discours de mon vieil ami Louis (connu sous beaucoup de prenoms dont le Marquis de Sade), descendant direct de la Laure de Petrarque (My mistress' eyes are nothing like the sun), epoux d'une fille de magistrat. (On s'adressait a sa belle-mere, le personnage clef de son destin: "Madame la Presidente".) Sade proteste contre la peine de mort ainsi. C'est un argument a la fois ironique & juste. Le meurtrier (pretendu dans le cas de notre Draoui, car il est toujours presume innocent, malgre les Francais) ne pretend pas avoir le droit de tuer. Il en a le pouvoir. Seul l'Etat (pas le mien, car le Connecticut, dont je me considere comme originaire, avec l'Alsace & l'Ardeche, bien sur) pretend avoir le droit de tuer. J'ai beaucoup ecrit sur Sade. Si vous voulez voir le meilleur, cherchez ces deux mots dans le moteur de recherche de mon site: "circumference, circonference". Mais je pense que les plus belles phrases qu'il ait jamais ecrites sont celles-ci, a sa femme: "Madame, vous etes philosophe. Vous avez un fort beau contresens."

Scott, pere de Rose

http://www.sagreiss.org

De: SAGReiss

Date: 6 fevrier 2016

Objet: Fled is that music:—Do I wake or sleep?

Friends,

J'ai ecrit ce texte le 31 janvier en terminant a 21h51:

I can imagine anything. I'm a little drunk, which helps. I was imagining a discussion between my mother & Perrine. Why would they be talking? I don't know. They would be talking about what to eat, because that's the only thing my mother really likes to talk about. I imagine dialogues between my wife & me, my daughter & me, because I can. I couldn't imagine that Deborah & Lucie would come to my house, but they did, with some teenage slut to serve as a witness. I admit, she wasn't bad looking. They must have chosen her special for me. Most of their friends are fucking ugly. Lucie needs to shave her head in order to retrieve her beautiful blond curls, which her sister convinced her to straighten & dye because she is a jealous cunt, just like her mother.

J'etais quelque part entre le coma ethylique & autre chose. Je ne sais pas si c'est un reve dont je parle, d'ou le titre de cette lettre. Vous ne connaissez pas John Keats, donc votre vie ne vaut rien. Je vous cite quand meme le strophe entier, en simplifiant ou possible l'orthographe:

Forlorn! the very word is like a bell
    To toil me back from thee to my sole self!
Adieu! the fancy cannot cheat so well
    As she is famed to do, deceiving elf.
Adieu! adieu! thy plaintive anthem fades
    Past the near meadows, over the still stream,
Up the hill-side; and now 'tis buried deep
    In the next valley-glades:
Was it a vision, or a waking dream?
    Fled is that music:—Do I wake or sleep?

Je reviens du Homard Americain. Il y avait tous les voyous habituels. J'ai bu quatre whiskies, car j'avais froid. Le con de G.G. m'a offert un bourbon. J'ai horreur de ca. C'est simple. Je bois du mauvais whisky ecossais (& uniquement ecossais) le matin, du Ricard (& uniquement le Ricard) l'apres-midi, du gamay de Lablachere (ou encore du beaujolais ou du cotes du Rhone) en mangeant le soir, et de la Chartreuse verte (& uniquement la Chartreuse) la nuit. C'est si complique a comprendre? Je n'ai plus que deux mois a travailler le reste de ma vie, mais ca va etre dur. J'ai une audience chez le JAF le 15 fevrier, ma mere arrive pour une semaine le 16, mon pere arrive pour une semaine le 21 mars, j'ai une audience penale chez Claire a Limoges le 29. Apres je suis tranquille jusqu'au 2 mai en penal chez Dominique a Avignon. Je ne sais pas pourquoi mes parents viennent. Ils savent ecrire, non? Bon, pas vraiment, mais ce n'est pas de ma faute. Ils ne savent pas non plus lire ce que je leur ecris, mais ce n'est pas non plus de ma faute. Si j'avais une adresse pour communiquer avec Rose, je ne vous ecrirais plus jamais. Je lui apprendrais a lire & ecrire, en toutes les langues. C'est mon role. Vous pouvez mettre fin a ce massacre de mots. Mais vous vous en foutez. La seule chose qui vous derange, c'est le miroir que je vous oppose. Vous n'aimez pas la reflexion que vous voyez dans la glace.

Bisous.

Scott, pere de Rose

De: SAGReiss

Date: 2 fevrier 2016

Objet: Attn: Thomas Zimmermann: Ivanhoe

Friends,

"Un whisky sans glace, s'il vous plait." Putain que la dame me remplit le verre d'au moins six centilitres. C'est pas un delit, ca? Je vais au boulot, malade, pour negocier le licenciement de mon dernier travail avant la preretraite, et l'on me surcharge de whisky. Bon. C'est pas grave. Je ne voulais pas vous parler de mes petites souffrances, mais plutot d'un probleme philosophique, et d'un truc que je n'arrive pas a comprendre. Je ne reviens pas trop sur ce que j'ai dit a mon ami Thomas sur Twitter hier, comme quoi le mot "massacre" s'applique a une tuerie de masse, ce qui n'est pas le cas d'Anthony. (Christophe, pardon, je t'ai appelle Francois la derniere fois. Tu peux me donner le numero d'ecrou de Draoui? Je t'explique pourquoi ci-dessous.) J'ai toujours pense (car les Americains sont les plus forts pour les meurtres sauvages): "Peu importe comment il l'a tue. Il est toujours mort." Que ce con d'Anthony ait charcute &/ou crame le corps de la jeune fille, avant ou apres sa mort, qu'est-ce que cela change? Il l'a vraisemblablement tuee. Cela pose le probleme philosophique susmentionnee. Et ma souffrance avant la mort, et celle de Maitre So, car je m'en fous royalement de vous autres, pendant toute notre vie, ca ne change rien non plus? Quelle est la difference entre mourir brule vif ou de vieillesse dans son sommeil, comme ma grand-mere, d'apres ma soeur: "Mom and I went back to the hospice this morning. We talked to her and then after a little while her breathing slowed right down. It just slowed and slowed until it stopped. She died very much at peace, and we held her until the end." Une belle mort, mais une mort quand meme. Attendez-moi que je pleure un peu & que je passe du whisky au Ricard, car il est midi... Ma mere m'a mal cite En Attendant Godot: "I can't go on. I must go on." par rapport a la perte de mon dernier travail. (Oui, je voulais aussi vous parler de la figure de rhetorique qui s'appelle "apostrophe" par rapport a Pascal Terrasse, mais je ferai ca un autre jour.) Mon ami Sam "Bam" Beckett ecrivait mieux en anglais, Murphy, par exemple:

"I greatly fear," said Wylie, "that the syndrome known as life is too diffuse to admit of palliation. For every symptom that is eased, another is made worse. The horse leech's daughter is a closed system. Her quantum of wantum cannot vary."

Peu importe. Mais j'aurais prefere citer cette tirade:

Give me my robe, put on my crown; I have
Immortal longings in me: now no more
The juice of Egypt's grape shall moist this lip:
Yare, yare, good Iras; quick. Methinks I hear
Antony call; I see him rouse himself
To praise my noble act; I hear him mock
The luck of Caesar, which the gods give men
To excuse their after wrath: husband, I come:
Now to that name my courage prove my title!
I am fire and air; my other elements
I give to baser life. So; have you done?
Come then, and take the last warmth of my lips.
Farewell, kind Charmian; Iras, long farewell.
Have I the aspic in my lips? Dost fall?
If thou and nature can so gently part,
The stroke of death is as a lover's pinch,
Which hurts, and is desired. Dost thou lie still?
If thus thou vanishest, thou tell'st the world
It is not worth leave-taking.

C'est pas facile de mourir comme une reine, au mepris de la vie, qui ne vaut meme pas un adieu. Mais je voulais parler d'autre chose. Mon ami Tom, explique-moi un peu. Qu'est-ce que foutait le roman qu'on a tous aime, sauf vous les Francais, evidemment, puisque vous etes des ignares, Ivanhoe chez ce con de Draoui? Ivanhoe? De mon ami & homologue Walter Scott? Celui qui a ecrit ceci:

"Nay, I can tell you more," said Wamba, in the same tone; "there is old Alderman Ox continues to hold his Saxon epithet, while he is under the charge of serfs and bondsmen such as thou, but becomes Beef, a fiery French gallant, when he arrives before the worshipful jaws that are destined to consume him. Mynheer Calf, too, becomes Monsieur de Veau in the like manner; he is Saxon when he requires tendance, and takes a Norman name when he becomes matter of enjoyment."

On a traduit ca comment pour que ce con (le prevenu toujours) comprenne, lui qui a apparemment quitte l'ecole a treize ans? Bon, je m'arrete avant de dire des betises. Je vais au bistrot, quitte a dire des betises plus tard.

Bisous.

Scott Reiss, pere de Rose

De: SAGReiss

Date: 2 fevrier 2016

Objet: Attn: Thomas Zimmermann

Thomas,

Live Twitter blog depuis le proces de Draoui? J'adore:

http://www.ledauphine.com/ardeche/2016/02/01/anthony-draoui-juge-en-appel-a-nimes

Il faut que tu fasses ca pour moi lundi le 2 mai a Avignon. Dominique, le Proc, sera ravi. Il ressemble a George Clooney, donc il doit aimer les cameras. Les photos sont tres belles, tout. Magnifique. Mais passons aux choses serieuses, dans le desordre, comme d'habitude. Madame le President est fachee qu'Anthony fasse appel. (J'ai deja eu la meme reflexion, car je fais appel a tout, tout finira a la Cour de Cassation & une fois j'irai jusqu'a la CEDH rien que pour retourner dans mon Alsace natale bouffer une flammekueche.) Madame c'est notre droit, meme a ce con (le prevenu parce que je sais que vous etes nerveux quand vous lisez mes mails). Quand la Justice se moque des Droits de l'Homme, on va ou la? Le pere aussi n'aime pas ca. Soit. Je compatis avec un autre pere en souffrance. Je trouve super qu'il vienne avec une grande photo de sa fille, meme si les flics me tireraient dessus si j'essayais de faire pareil. Mais a ce moment-la qu'il ne rale pas. Il pouvait rester a la maison. Le proces, quoi qu'en soit le resultat, ne va pas lui rendre sa fille. Sa douleur, comme la mienne, ne s'apaisera pas. (Je ne comprends pas l'esprit de vengeance. Je ne veux pas que Mme Uccellatore souffre. Je veux qu'elle prospere, mais je veux que ma fille prospere aussi avec nous deux.) J'aime bien le psy aussi: "Monsieur Draoui ne souffre d'aucun trouble psychiatrique majeur." Il est simplement "borderline". Attends, vous savez ce que ca veut dire, borderline? Ca veut dire a la limite entre la nevrose & la psychose. C'est pas serieux, ca? Il ne souffre d'aucun regret mais un peu de remords. Quoi? Attends, mais il faut sortir un dictionnaire pour lire autant de conneries. Regret: "Repentir, déplaisir d’avoir fait ou de n’avoir pas fait quelque chose, d'un oubli, d'une erreur ou d'une décision." Remords: "Reproche, tourment, regret sincère provoqué par la conscience d'avoir mal agi." J'aimerais bien savoir quelle distinction le docteur tire entre les deux. D'apres ces definitions de Wikipedia, et surtout d'apres l'etymologie, le mot "remords" (se mordre) est beaucoup plus fort. Le con (Anthony encore): "Je l'ai bien cramee, mais je ne l'ai pas charcutee." Ah, tout va bien alors. Le pire, c'est bien sur Francois. Attends, il a deja pris trente ans dont vingt de surete. Bon, il s'agit d'un meurtre. Soit. Mais lorsque le proc essaie de jouer sur la relevee du recidive, alors qu'il s'agit en principe de dossiers scelles chez le Juge des Enfants, il va un peu trop loin. Un vieux loup comme Maitre Riou (qui m'a assiste la derniere fois que j'etais en garde-a-vue) saute dessus, comme il se doit. Il prepare deja la defense en Cassation ou a la CEDH, et il a raison. Respectez la Loi deja vous, et peut-etre que nous autres cons la respecterons, voire vous respecterons, mais la il ne faut pas rever. Comme tu vois, Thomas, je mene un espece de guerre asymetrique contre la Justice. Ils ont deja toutes les armes de leur cote & cherchent encore a me priver de la seule qui me reste, la parole. La prochaine fois qu'ils font une perquisition chez moi, ils prendront tout ce qui est rose, les photos de ma fille, les vetements, les draps, le telephone, les stylos & les briquets...

Scott Reiss, pere de Rose

http://www.sagreiss.org

Maître Alain
                Riou
Le Père

De: SAGReiss

Date: 24 janvier 2016

Objet: L'Intronisation de Pierre-Yves I

Pierre-Yves,

J'ai lu avec interet l'article dans Hebdo Ardeche (photo ci-jointe):

http://www.hebdo-ardeche.fr/blog/2016/01/22/g9g-pierre-yves-michau-nouveau-procureur-de-la-republique

Je ne savais pas que vous ayez droit a un trone. "Continuite avec son predecesseur"? Ca commence mal. C'est justement le contraire qu'il faut faire. Allons voir vos priorites:

Dans sa première réquisition, il a dit "sa grande satisfaction d'être nommé à Privas. J'aspirais à une nouvelle expérience professionnelle et la possibilité de rejoindre un parquet départemental avec une cour d'assise me réjouit." Son action s'inscrira dans la continuité de celle de son prédécesseur, a-t-il assuré. L'accent sera donc porté "sur la lutte contre les cambriolages, la détention d'armes dangereuses, toutes les formes de discrimination" ou encore, contexte national oblige, "contre la présomption de radicalisation religieuse et terroriste." La problématique de l'exécution des peines et le renforcement du directeur de la police judiciaire sont également des priorités, tout comme "l'amélioration du temps et de l'efficacité de la réponse pénale."

Attends, Pierrot, il n'y a pas de crime en Ardeche, et quand il y en a, c'est depayse a Avignon, au grand chagrin de Perrine, chez Dominique (pas Senechal). La detention d'armes? Tout le monde a un fusil de chasse ici, sauf moi. Qu'est-ce que cela veut dire: "la présomption de radicalisation religieuse et terroriste"? Il n'y a meme pas de mosquee en Ardeche. On est tranquille ici, y compris nos freres musulmans. Au mois de mars 2013 une dame voilee inconnue m'a arrete dans la rue: "J'ai vu ta mere a la tele. Vous avez raison de lutter pour votre famille." En quoi notre pretendue radicalisation serait-elle presumee? On n'est plus presume innocent? Et t'as oublie le plus important: "la lutte contre le con d'Americain. Ce fleau doit cesser immediatement. Je le mande & ordonne." Pour rendre la Justice plus efficace, je te propose ceci: arretez de me faire chier avec deux proces par mois pour des conneries et occupe-toi des criminels, si t'en trouve. Sinon, on peut travailler ensemble. Pour lutter contre la pretendue radicalisation de nos religions, je te propose la creation d'un espace socio-culturel de religions orientales a Les Vans avec moi (evidemment) comme Grand Rabbin, Jahid (qui pretend etre kabyle, bien que sa mere soit arabe) comme Imam, et Medi (qui pretend etre arabe, bien que sa mere soit corse). On se debrouillera avec Farid (qui est kabyle, mais qui parle arabe aussi) du PMU pour organiser les repas hallal & Mourad pour faire le service. Pour assurer la cacherout, il suffit que la cuisine soit faite a l'huile, et que l'on ne serve pas de laitages. A la place du fromage on servira des patisseries orientales faites au miel. Bien entendu les Chretiens seront les bienvenus, surtout s'ils apportent les boissons, et l'on fermera l'oeil sur le fait que l'alcool n'est pas hallal & le Ricard n'est pas cacher. C'est un mouvement oecumenique au sein de notre communaute, donc chacun y met du sien. Comme je prends toujours les devants, Monsieur le Prefet Triolle & Monsieur le Maire Manifacier travaillent deja sur le local & le budget. Ne t'inquiete pas.

You're welcome.

Scott Reiss, pere de Rose, citadin de Les Vans

Monsieur le Procureur Pierre-Yves
        Michau

De: SAGReiss

Date: 13 janvier 2016

Objet: Monsieur Rose va a Limoges

Perrine & Pierre-Yves,

On ne se souvient jamais assez. Je dors de facon intermittente. Hier nuit j'ai retrouve un tableau qui m'avait echappe. Le 17 decembre j'ai vu Senechal qui faisait le guide touristique du Tribunal. J'ai vu le touriste venir faire un tour dans notre salle d'audience. J'ai remarque que Senechal ne l'avait pas suivi, car il savait que j'etais assis sur un banc. Il prefere ne pas me voir. Je n'ai plus pense a cette scene amusante avant hier. Puis j'ai fait le lien. Le pot de Senechal etait le 16. Le touriste, c'etait donc Pierre-Yves. Soit. On fera plus ample connaissance le 15 fevrier. Midi au PMU, je vous rappelle. Entretemps, je vais chez vous, Perrine, a Limoges le 28-30. Je creche a l'Hotel de Paris, pres du Tribunal, je crois. D'habitude j'aime pas manger a l'hotel. Vous me conseillez d'aller ou pour boire &/ou manger? Je n'ai pas trop l'inspiration, donc je vais plutot vous raconter mes creches a Paris. Normalement je dors a Montrouge chez Olivier, mais comme ses filles deconnent en ce moment, je prefere aller a l'hotel lorsqu'elles sont la. Je vais au Victor Hugo a quelques pas de chez Olive, ou il y a un cuisinier magnifique & tres serviable qui s'appelle Michel. Il a les yeux un peu de travers. Je bois a La Chistera, tenue par un Kabyle qui boit une quantite d'alcool inimaginable, ou chez Titi, des Magrebins aussi, ou au Cafe Associatif, ou je suis membre, mais ne suis pas tres bien apprecie. A Montrouge, comme souvent aux Vans, on m'appelle Monsieur Rose.

Scott, pere de Rose

De: SAGReiss

Date: 10 janvier 2016

Objet: Same Dog's Ass

"The sun don't shine on the same dog's ass every day," Catfish Hunter, joueur de baseball americain. C'est une traduction approximative de: "Il y a des jours avec & des jours sans." J'ai deja envoye mes felicitations a Monsieur le Procureur Senechal hier. Je ne peux pas dire que je sois triste de le voir partir, personne ne l'etant, sauf les Guadeloupeens, mais je lui souhaite le meilleur. J'adore la photo ci-jointe & j'ai du payer deux euros pour l'article, qui me donne par hasard le nom & donc le mail du proc que j'ai eu le malheur de rencontrer a Nimes le 22 decembre. (On verra ca a la Cour de Cassation, comme vous le savez deja, le Graal, je pense que Michel l'a appelee. Je n'aime pas les plaidoyers grandiloquents. Tanguy, un criminel de mes amis, m'a dit, a propos d'une simple affaire de Prud'homme: "Le con de patron a amene le batonnier de Marseille ou j'sais pas ou. Quand il a plaide, je croyais que j'etais accuse de meurtre.") Ghani est le mieux vetu, comme d'habitude. Il n'a pas mis sa cravate rose, sans doute de peur que Senechal ne fasse une crise cardiaque sur place. Maitre Bouthier-Perrier, je ne vous connais qu'a travers votre collegue Maitre Ninotta, que j'aime bien & trouve assez chaude. Attendez, elle etait ou mon invite? Ca a ete paume comme le dossier Reiss c. Senechal? C'est quoi, ce bordel? J'aurai bien entendu amene ma propre bouteille, de peur de vider les caisses de la Justice. Et ca se trouve ou, la salle des pas perdus, ou c'est encore une expression francaise que je ne comprends pas? J'adore, l'article date du 17 decembre, jour ou j'ai ete relaxe a Privas pour la premiere fois. Quelle est la difference entre Procureur General & Avocat General, ou vous changez simplement de prenom tout le temps pour mieux tromper l'ennemi? Quelle horreur. J'espere que mes funerailles ne ressemblent pas a ca. On a mieux fete hier soir au Homard Americain. Je suis arrive vers 17h & les autres etaient deja plus saouls que moi. Malheureusement pour ma mere, mes funerailles auront lieu a Les Vans, donc tout le monde sera saoul & en train de chanter des chansons grivoises, comme il se doit. Mais je voulais vous parler d'autre chose. Ce matin, encore une fois, un pere prive de ses enfants m'a contacte, tres remonte. Il m'a tire la jambe pendant une heure avec sa souffrance & son desespoir, me racontant comment sa vie est devenue completement obnubilee aux mains de la Justice, tout comme la mienne. Je vous le dis. Ceci n'est pas une menace. Je n'ai aucun gout ni talent pour la violence, mais ca va venir. Je ne sais pas qui va le faire, ni quand, ni ou, mais ca va venir. Il y a une serieuse crise dans la politique familiale, et un des peres va craquer. Si vous persistez a ne pas reconnaitre que ce probleme existe (18% des peres separes qui ne voient jamais leurs enfants, 22% qui les voient moins qu'une fois pas mois, 18% qui ne les voient que 4 jours par mois, soit 58% des peres separes [plus que le quart des peres donc] qui sont prives de leurs enfants, voir http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1195#encadre1), ca va exploser. On ne demande pourtant pas grand'chose, une declaration de droits egaux entre pere & mere apres la separation, la Loi Decool, meme une conference interministeriel ou les peres seront entendus, de preference pas sous l'egide de trois ministresses, comme la derniere fois, qui n'a servi a strictement rien. J'ai dit a mon ami de ce matin: "Ecoute, fais ce que tu veux, mais si jamais tu fais quelque chose de serieusement illegal, ne previens personne a l'avance. On te soutiendra une fois que l'action est en cours, mais on n'est pas complice de la violence."

Scott Reiss, pere de Rose

http://www.sagreiss.org/avignon.htm

Monsieur le
          Procureur Dominique Sénéchal

Hier soir, dans la salle des pas perdus du tribunal de Privas, était organisé un pot à l’occasion du départ de Dominique Sénéchal, procureur de la République de l’Ardèche. Unanimement salué par le bâtonnier, Margaret Bouthier-Perrier, le procureur général, Michel Desplan, et le président du tribunal de grande instance, Ghani Bouguerra, Dominique Sénéchal, arrivé en 2012 au parquet de l’Ardèche, devient avocat général de Basse-Terre, en Guadeloupe. Dans son discours, il a salué tous ses collaborateurs, avec un hommage appuyé à ses substituts. Au mois de janvier, son successeur, Pierre-Yves Michau, actuel procureur de Bonneville (Haute-Savoie), prendra sa suite comme procureur de la République de l’Ardèche.

Monsieur le Procureur Dominique Sénéchal

De: SAGReiss

Date: 9 janvier 2016

Objet: Bartleby the Scrivener

Friends,

Je viens de trouver ces notes inscrites sur un paquet de cigarettes hier ou avant hier: "Arthur Bartleby". Je ne me souviens pas de les avoir ecrites. Mon oncle Arthur Krasinsky est photographe, a fait l'armee de mer, et est toujours tres saoul aux reunions familiales. Un  jour on parlait de Moby Dick, et il m'a dit: "Petit con, tu ne connais rien de Melville, si tu n'as pas lu Bartleby the Scrivener." J'avais treize ans environ. Je ne l'avais effectivement pas encore lu. Vous n'avez plus treize ans, mais vous ne l'avez jamais lu. Soit. Je suis la pour ca:

http://www.amazon.fr/dp/2070401405 (Le traducteur, Pierre Leyris, n'est pas mauvais, d'habitude, mais j'aurais prefere que ce soit le poete Jules Lafogue.)

Je vais vous donner une formule quasi-mathematique: Les Freres Kamarazov (Dostoievski, 1880) > Coeur des Tenebres (Conrad, 1899) > Bartleby the Scrivener (Melville, 1853). Je parle en nombre de mots. Les trois livres sont le meme, en fait, d'un Russe, d'un Polonais ecrivant en anglais, et d'un Americain. Je ne vais pas faire de savants calculs, mais ce que fait Dost en 500 pages, Conrad le fait en 75, et Melville en 25. Les deux phrases clef de cette nouvelle sont: "I would prefer not to", de Bartleby, clerc chez un notaire, et "With cabbages and kings", citation de... Merdre, ma memoire est tellement foutue, j'ai reellement ecrit: "cabbages"? (J'ai confondu avec Alice au Pays de Merveilles, mais c'est pas grave.) Je reprends Job 3:14 "With kings and counsellers". (En ma faveur, le rythme de ma phrase, la phrase de Lewis Carrol, est meilleur que celui du roi Jacques.) C'est en rapport a la lutte contre la Justice de Simon & moi. Quand un homme dit: "Non", pret a aborder la prison & la mort, il est plus fort que vous. Vous pouvez le tuer, bien sur, mais s'il s'en fout? Je vais vous copier les deux derniers paragraphes de ce texte inoui:

There would seem little need for proceeding further in this history. Imagination will readily supply the meagre recital of poor Bartleby’s interment. But ere parting with the reader, let me say, that if this little narrative has sufficiently interested him, to awaken curiosity as to who Bartleby was, and what manner of life he led prior to the present narrator’s making his acquaintance, I can only reply, that in such curiosity I fully share, but am wholly unable to gratify it. Yet here I hardly know whether I should divulge one little item of rumor, which came to my ear a few months after the scrivener’s decease. Upon what basis it rested, I could never ascertain; and hence, how true it is I cannot now tell. But inasmuch as this vague report has not been without a certain strange suggestive interest to me, however sad, it may prove the same with some others; and so I will briefly mention it. The report was this: that Bartleby had been a subordinate clerk in the Dead Letter Office at Washington, from which he had been suddenly removed by a change in the administration. When I think over this rumor, I cannot adequately express the emotions which seize me. Dead letters! does it not sound like dead men? Conceive a man by nature and misfortune prone to a pallid hopelessness, can any business seem more fitted to heighten it than that of continually handling these dead letters and assorting them for the flames? For by the cart-load they are annually burned. Sometimes from out the folded paper the pale clerk takes a ring:—the finger it was meant for, perhaps, moulders in the grave; a bank-note sent in swiftest charity:—he whom it would relieve, nor eats nor hungers any more; pardon for those who died despairing; hope for those who died unhoping; good tidings for those who died stifled by unrelieved calamities. On errands of life, these letters speed to death.

Ah Bartleby! Ah humanity!

Les deux dernieres phrases sont l'exact equivalent de: "The horror! The horror!" du Kurtz de Conrad, ou de: "Si Dieu n'existe pas, tout est permis", de l'Ivan de Dostoievski. Je ne trouve pas la traduction de Dead Letter Office: "bureau des rebuts"? En tout cas cela concerne les lettres mortes. Mon oeuvre, quoi qu'elle soit, est une lettre morte, une bouteille jetee a la mer. Dans mon fantasme saoulographique Perrine est anglophile & litteraire. Elle est peut-etre lesbienne & fan du rugby, pour autant que je sache. Dominique Sie me semble dandy & tombeur, mais il est peut-etre papa poule comme je l'etais, tant que la Justice m'octroyait le droit de l'etre. Maitre So, je sais qu'elle est anglophile, litteraire & mere digne. Elle lira Bartleby, si jamais elle ne l'a pas encore lu. Pierre-Yves, je ne sais pas. On pourrait eventuellement esperer que les magistrats francais aient lu le Huis Clos de Sartre. C'est ca notre situation. Je n'ai rien demande. Vous non plus. Pourtant on est la ensemble. Il n'y a pas moyen de s'entendre au lieu de se faire chier? En tout cas, lisez Bartleby. Je vous le mande & ordonne.

Scott, pere de Rose

De: SAGReiss

Date: 9 janvier 2016

Objet: Felicitations

Monsieur le Procureur Senechal,

Nos trois annees de travail ensemble n'ont pas ete simples ni franchement toujours amicales, mais ce n'est pas une raison. Je vous felicite de votre avancement, car il me semble que l'Avocat General est le Procureur d'une Cour d'Appel (Basse-Terre en l'occurrence), donc plus de traites, plus de gloire. De surcroit, vous pouvez difficilement vous trouver plus loin de ma facheuse personne. En outre, Guadeloupe, les Caraibes, les volcans, la foret tropicale, la mer avec ses fruits, les belles femmes de toutes les couleurs, la calypso, le cannabis, pas de TVA, que demande le peuple? Si vous me donnez votre tour de taille, je vais vous offrir un maillot de bain rose pour que vous vous souveniez de nous.

Bonne chance. Le nadir de votre carriere est revolu.

Scott Reiss, pere de Rose

De: SAGReiss

Date: 8 janvier 2016

Objet: Perrine & Pierre-Yves

Perrine & Pierre-Yves,

Vous allez vous entendre tres bien, je vois, donc j'invite Perrine a dejeuner avec nous le 15 fevrier. (Vous me pardonnerez, mais je ne mange pas a midi. Je mangerai une olive pour vous accompagner & pour accompagner mon whisky. Mon audience est a 15h30, donc on a le temps de boire & discuter.) Vous empestez tous les deux contre le manque de moyens de la Justice. Je suis solidaire avec vous de deux manieres. D'une part je lutte contre le chomage des policiers & des magistrats en me faisant gauler une fois par mois, puis en etant convoque a deux audiences par mois, pour des conneries. D'autre part j'ai une solution pour vous: arretez de gauler & faire des proces contre des mecs, comme Simon & moi, qui ne representent aucun danger pour personne. Occupez-vous des criminels, au lieu de faire chier des anglophones parfaitement innocents & inoffensifs. Je vais vous le prouver. Je vais aller chez Simon. Je ne sais pas ou il est, Chambery, Chamonix, ou en Suisse. (Merdre, j'ai loupe la troisieme alliteration. Si, je peux le faire: "en CH".) Je vais lui demander de me faire descendre une piste de ski, sachant que je suis saoul (Je parle de mon etat ontologique.), maladroit, et je ne sais pas skier. Je l'ai fait une fois avec ma fille a Croix de Bauzon. On a essaye. Elle a rale. J'ai dit (en anglais bien sur): "D'accord, cherie. On va echanger les skis contre une luge," et l'on a luge tout l'apres-midi:

http://www.sagreiss.org/bauzon.htm

Je fais confiance a Simon. Il ne va pas me laisser me tuer quand meme, meme s'il lui manque le diplome EuroFuck qu'il ne veut pas passer pour des raisons qui m'echappent. Perrine est en debut de carriere. Pierre-Yves, je ne sais pas quel age il a. Vous croyez vraiment que les Francais vont rester toujours aussi cons & aussi cyberphobes qu'ils le sont maintenant? Non. Vous pensez vraiment que je suis le seul homme a pouvoir comprendre une convention pour trouver une adresse mail? Vous pensez que Simon m'a donne le sien? Wrong. Vous pensez que moi seul sache utiliser Google & Facebook pour trouver vos images? Vous pensez que je sois le seul criminel a avoir un site heberge en Amerique? Bienvenue au nouveau monde. Ca fait vingt ans qu'on habite la, nous autres. Bon, je vais au bistrot avant que je ne m'enerve.

Pierre-Yves Michaud

Pierre-Yves Michau

De: SAGReiss

Date: 8 janvier 2016

Objet: Mon ami Simon Butler

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/6e-proces-de-simon-butler-moniteur-de-ski-anglais-megeve-677869.html

Non, mais serieux, six proces parce que le mec enseigne le ski? Je voulais voir un peu qui est notre nouveau procureur, et je tombe sur cette nouvelle connerie. Je commence a comprendre. La Justice en fait s'en fout du crime, s'en fout de qui respecte la Loi, s'en fout des mecs violents & dangereux. Le probleme pour Simon & moi, c'est de ne pas respecter la Justice elle-meme. Tout passe, sauf ca. (Certes, il parle tres mal le francais pour un mec qui habite la depuis trente ans.)

Simon,

http://www.sbski.com

Six fucking trials for teaching kids to ski? You bastard, you are worse than I. (Well, I've had well more than six trials, but not for teaching children to ski. I get arrested for writing words that the authorities do not like, It's slightly similar to contempt of court, but they call it outrage.) What you have to understand is that they don't give a fuck about terrorists & ax murderers. What really pisses them off is someone like you or me that snubs them. (That's the only translation I can find for "pied de nez", but surely there must be a word for it in English.) It's like committing the crime of lese majesty. It upsets their teetering self-esteem, as if we had the power to shake the foundations of the Republic, you by teaching people to ski, me by writing e-mail. Let me explain how I learned of your sordid saga. Yesterday I learned that my prosecutor, a man who hates me so much he litterally shakes when he sees me, had been mercifully transferred to Guadeloupe. I wanted to welcome Pierre-Yves to Ardeche, where we'll be sharing a home. Then I went looking for his photograph so I could recognize him, and I stumbled upon your crazy tale. I hope it wasn't my new proc who said: "sans indulgence". Sans fucking indulgence for a man accused of teaching children to ski? What the fuck is wrong with these people? Do they actually arrest you (garde a vue) for this? Of all the fucking bullshit. Anyway, I just wanted to say hello & lend my support. (I'm not sure if you can read the paragraph above, but they should arrest you for the way you speak French, and sentence you to five hundred hours of French lessons, or maybe just send you to bed with no supper.)

Best of luck.

Scott, father of Rose

http://www.sagreiss.org

De: SAGReiss

Date: 7 janvier 2016

Objet: Bienvenue, Monsieur le Procureur Pierre-Yves Michau

Monsieur le Procureur Pierre-Yves Michau,

Je tiens a personnellement vous accueillir en notre chere Ardeche. Je suis, comme vous le savez peut-etre deja, le plus grand criminel de notre territoire commun. On a donc du travail a faire ensemble. Oublions, s'il vous plait, ces histoires des Lois a la con. Nous sommes des hommes & des femmes. Vous voyez que j'ai beaucoup d'amis aupres de la Justice, qui ne m'aiment pas pour la plupart, mais qu'importe? Je propose donc que l'on se voit lundi le 15 fevrier a midi au PMU de Privas, juste avant le TGI & du meme cote, la ou les juges & les avocats n'osent pas aller, donc on sera tranquille. J'y suis bien recu, on ne mange pas mal, et la serveuse a de gros seins & un beau sourire, tout ce qu'il faut pour plaire. Je pense qu'on va s'entendre tres bien ensemble.

Merci de confirmer.

Scott Reiss, pere de Rose

http://www.sagreiss.org

De: SAGReiss

Date: 7 janvier 2016

Objet: Les Dominique

Les Dominique,

Je suis un peu allume, mais pas encore saoul. Ne vous inquitez pas. Ca va venir. J'ai ecrit une lettre un peu tortueuse, si ce mot existe, un peu trop litteraire & anglophone a votre gout. Soit. J'etais pret a partir au bistrot. Puis j'ai telephone a l'hotel ou je dois me coucher a Limoges pour encore un proces ridicule le 29 janvier, en demandant que si jamais il y a de la neige, ou je ne sais pas conduire, je peux amener un criminel de 120 kilos pour me conduire: "Peu importe les lits. J'ai un sac-a-dos rose dans la voiture. Je vous paie le petit-dejeuner supplementaire. De toute facon son apero vaut cinquante euros. Ca vous va?" Le con veut encore discuter. Soit. Puis, j'sais pas pourquoi, je pensais verifier un truc sur Dominique Sie, et j'ai trouve la belle photo ci-jointe. (On se rase de temps en temps, non?) Un jour Sophia, Perrine, Dominique (pas Senechal) & moi irons faire une bringue. Je ne sais pas si les filles picolent. Peut-etre qu'elles savent danser. Il me semble bien que l'adresse de Senechal ne marche plus. Il vient, enfin, d'etre mute en Avocat General a... non, je ne crois crois mes yeux menteurs... Guadeloupe? La France l'aime encore moins que moi. La Reunion ne lui a pas suffit comme exile?

The darkness drops again; but now I know
That twenty centuries of stony sleep
were vexed to nightmare by a rocking cradle,
And what rough beast, its hour come round at last,
Slouches towards Bethlehem to be born?

Bethlehem, comme le sait Maitre Albert, signifie La Maison du Pain, mais dans mon contexte ca veut dire Privas. Qu'est-ce qu'ils vont encore m'envoyer comme proc de merdre? Je sais, Perrine & Dominique, que c'est un peu plus difficile pour vous. Nous, on aime l'amour, la beaute, la musique & la poesie. J'ignore vers ou je boite (traduction discutable).

Scott, pere de Rose

Monsieur le Procureur Dominique Sié

De: SAGReiss

Date: 7 janvier 2016

Objet: Dean

Je n'ai pas encore reussi a installer mon nouvel allume-cigare. Dean m'a aide, mais je crois que j'ai besoin de Fred d'Uzer. On parlait d'une facheuse visite d'huissier que j'ai recue hier, une sordide affaire de facture d'avocat. Il m'a explique comment faire, proposer vingt euros par mois de mon RSA pour qu'ils me laissent tranquille. Puis il explique comment il a pu accumuler deux cent(s) mille euros de dette, tentative de meurtre: "Attends, t'as tire sur un mec trois fois dans la gueule? Comment t'as fait pour le rater?" "J'etais bourre. Sinon je n'aurais pas tire. Ou si oui, je ne l'aurais pas rate." "T'etais aux Assises alors?" "Ouais." "Je connais pas encore ca. Ils n'ont pas encore trouve un pretexte pour m'y foutre. Ca va venir." J'ai recemment lu deux articles de fils sur leur pere ecrivain:

http://www.nytimes.com/2015/02/08/magazine/my-dad-the-pornographer.html

http://www.salon.com/2016/01/04/hunter_s_thompsons_son_shocker_hunter_was_surprised_and_pleased_that_i_actually_grew_up_apparently_sane

Un jour peut-etre que ma fille ecrira un texte comme ca sur moi. Je ne connais pas le premier auteur, mais evidemment j'ai lu beaucoup de Hunter Thompson. Il est peu connu en Europe, moins que Charles Bukowski, par exemple, mais je ne pense pas que Buk ait des enfants reconnus. Buk est connu en France:

https://vimeo.com/112695637 (Et moi, je suis un scandale? Je ne viens jamais a jeun a une audience, et souvent dans un etat lamentable, mais j'ai jamais fait ca. Je me defends dignement.)

http://www.amazon.fr/dp/2253041033 (Ham on Rye est un livre magnifique ou la voix du narrateur passe imperceptiblement entre celle de l'enfance & celle de l'adult.)

La reputation de Hunter S. Thompson a souffert depuis son suicide (avec son fils & petit-fils dans la maison du Colorado). Sa note de suicide est pourtant magnifique:

Football Season Is Over

No More Games.
No More Bombs.
No More Walking.
No More Fun.
No More Swimming.

67.

That is 17 years past 50.
17 more than I needed or wanted.
Boring.
I am always bitchy.

No Fun – for anybody. 67.

You are getting Greedy.
Act your old age.

Relax – This won't hurt.

Il avait peut-etre trop bu, mais il a ecrit deux chefs-d'oeuvre, Fear & Loathing in Las Vegas et Fear & Loathing on the Campaign Trail '72. Il a invente le Gonzo Journalism. Il a ecrit d'autres tres bons livres, Hell's Angels, The Great Shark Hunt, et Better Than Sex, qui declanchera quinze ans plus tard mon propre style multimedia en temps reel. Je ne sais pas ce que je voulais faire de cette lettre decousue, mais j'y ai peut-etre reussi.

De: SAGReiss

Date: 6 janvier 2016

Objet: Petards, pinard & huitres

"Salut, Tanguy. T'as passe de bonnes fetes?" "Peinard a la maison. Petards, pinard & huitres." Je suis a peu pres le seul de mon village qui ne fume pas de cannabis. Mais je voulais vous parler de mon collegue Fred. (Contre toute attente je n'ai pas ete licencie ce matin. En revanche, je n'ai pas recu la moindre tache. Peut-etre que je suis placarde, mais avec un ordi je ne m'ennuie pas. Peu importe.) Fred m'a salue, et il m'a dit: "J'ai vu ma grande." Son visage brillait. Il a cinq enfants de deux lits. Deux habitent chez lui avec sa nouvelle femme. Deux il voit de temps en temps. L'ainee il n'avait pas vu depuis des annees. En un an il a depose vingt-cinq plaintes pour non-representation d'enfant, toutes classees sans suite. Et vous vous demandez pourquoi on se fache? Elle a dix-sept ans & demi: "Tu vois? Il ne faut pas perdre l'espoir." C'est peu de consolation pour Jean-Marie, Franck & moi, car nos enfants sont encore loin de la majorite. Je ne sais pas si je perdure encore neuf ans. Soit. Rose me verra peut-etre pour la prochaine fois a la fosse commune de Les Vans. Comme je suis un membre respecte de ma communaute & de longue date, je peux etre enterre ici sans etre proprietaire municipal. Je comprends que les magistrats n'ont que faire de l'insupportable souffrance des peres prives de leurs enfants. Je comprends en outre que ma facon de protester peut vous sembler vaine, inappropriee, voire delictuelle. J'imagine bien que je ne suis pas un personnage sympathique a vos yeux. Ceci est un dialogue de sourds, ou plutot un dialogue entre un sourd & des muets, voire un monologue. Je tiens neanmoins a temoigner de ma detresse & de ma desolation. Un jour je mourrai & vous laisserai tranquilles.

De: SAGReiss

Date: 5 janvier 2016

Objet: A quelle sauce ?

Il se passe tant de choses dont vous ne vous doutez pas. Mon role est de vous en avertir. Je suis arrive au Tribunal avec la bouffe en tete, car il etait question que je devais commander un repas pour pouvoir boire un coup. Quand je me suis presente donc a l'accueil, j'ai dit: "C'est pour le plat du jour," en presentant ma convocation. La dame m'a repondu: "Correctionnel, salle B, pour savoir a quelle sauce on va vous manger." Vous voyez que l'humour existe? L'huissier n'etait pas mauvaise. Elle m'a propose l'avocat de garde, une grande blonde maigre avec les cheveux tres courts & une sonnerie de telephone vraiment peinible: "Vous connaissez Maitre Albert?" "Sophia?" "Oui. Je suis un ami a elle." Tu peux toujours le nier, Sophia. Je n'en ai aucune preuve. J'ai perdu les sex tapes. Vous voyez, Monsieur le Procureur? C'est une blague. Il n'y a pas de sex tapes. J'ai oublie d'en faire. Je ne pense pas que Maitre Albert depose plainte contre moi, car elle a des enfants, un boulot, et autre chose a foutre que de s'occuper de son con d'ami americain. La blonde en question m'a demande quelles sont mes ressources: "RSA." "Vous avez un justificatif?" "Non." "Alors il faudrait que vous regliez mes honnoraires." "Vas te faire foutre." Vous voyez, je n'ai pas dit: "Vas te faire foutre." J'ai dit: "Non, merci," mais j'ai le droit de dire ce que je veux, en public sur mon site, bien sur. Jean-Marie & Franck m'ont fait chier ce soir. Le premier est en HP, donc je comprends. Le second, le jour ou il perd patience, ca va aller mal pour vous. En plus, vous viendrez me faire chier: "Ecoute, ton con d'ami a fait... Tu peux nous aider?" Et je vous aiderai. Je suis comme ca.

De: SAGReiss

Date: 5 janvier 2016

Objet: Re: C'est con, j'ai perdu le dossier

Mes Patrons, les vrais en BCC, pas les magistrats qui ne sont rien. Je ne suis pas venu au boulot aujourd'hui parce qu'hier je suis alle a Avignon pour un proces ridicule sur un delit inexistant, et le proc m'a dit qu'il avait perdu le dossier. On fait comment, nous, si l'on perd un truc & un avion scratch? Gilles en a deja fait la preuve, innocent, trente mille euros apres. Je reviens de la gendarmerie, ou je me suis reinscrit au FIJAIS. J'ai essaye d'y aller a jeun ce matin, mais ils m'ont demande de revenir a 14h. J'avais seulement bu trois whiskies & trois Ricard. C'est symmetrique, et j'adore la symmetrie. Soit. Ils comprennent. Ils n'ont pas non plus envie d'etre emmerdre pour des conneries qui concernent un certain Americain qui n'a jamais trouble l'ordre public. C'est bizarre, Dominique. Je t'ai vu en train de fumer une cigarette devant le Tribunal en entrant. J'ai failli vous aborder, pensant que t'etais un avocat: "C'est pas interdit de porter la toque en public?" Je ne l'ai pas dit. Je ne sais pas si tu t'etais dit: "Ca doit etre lui, le con d'Americain." Mes Patrons, je suis desole. J'ai deux proces par mois en ce moment. J'ai la concentration completement zappee. Je sais a peine ce que je fais. Je perds la memoire. (Je m'entraine. Quand je ne me souviens pas de quelque chose, j'evite de chercher sur Google ou dans mon mail. J'attends que ca me revient.) Je me bats contre la Justice, mais j'ai pas envie de me battre avec vous. Faites ce que vous voulez. Je ne suis plus trop employable. Il suffit de trouver une solution a peu pres correcte pour moi & pour vous. Demain je vais essayer de venir. En plus, Erik, le bistrotier chez qui je m'arrete pour boire un ou trois whiskies avant de travailler, m'a commande un allume-cigare pour la Rosemobile, mon cadeau de Noel. Moi, j'ai commande dix-sept livres pour Emaline, fille de Jean-Marie, en hopital psychiatrique contre son gre. Sa femme nous a fait le cadeau d'une plainte pour harcelement. J'ai rien a branler de ses conneries en Georgie. Je ne vais pas demain a Hotlanta.

Bisous.

Scott Reiss, pere de Rose

P.S. J'ai oublie, la page est prete:

http://www.sagreiss.org/avignon.htm

De: SAGReiss

Date: 4 janvier 2016

Objet: C'est con, j'ai perdu le dossier

Motherfucking shit. Gott verdam mi noch e mol. Je vais essayer de ne pas commettre un nouvel outrage, public bien entendu, car ce texte sera publie sur mon site, comme les autres, a la page dediee:

http://www.sagreiss.org/avignon.htm

Elle existe deja, mais il n'y a rien là-dessus que moi en train de chanter Sur le Pont d'Avignon. J'ai envie d'y aller & me jeter dans le Rhone. You XXXes. A treize heures je suis alle au bistrot: "Un whisky sans glace, s'il vous plait." C'est un outrage, ca? "Je ne peux pas vous servir si vous ne mangez pas. Vous mangez?" Je lui ai fait un beau sourire en la regardant droit dans les yeux: "Peut-etre." Et vas te faire foutre encore une fois. Bon, j'ai bu un coup dans un bar de pedes. J'arrive au Tribunal resplendissant dans la chemise noire de Jose le Sicilien, aux doublures blanches, une vraie chemise de mafioso, une cravate en soie rose, pret a vaincre le monde. Wrong. Au moins, Dominique, je te suis reconnaissant d'avoir eu la moindre politesse & venir me dire vous-meme que le dossier etait perdu. C'etait courageux de votre part d'affronter la Terreur de l'Ardeche face-a-face, meme s'il y avait des policiers partout, pour vous proteger plutot que moi: "C'est qui, le con d'Americain?" "Je crois que c'est celui qui porte une chemise noire, une cravate & un pantalon roses." Vous vous foutez de ma gueule. Vous me provoquez, je riposte en vous insultant & c'est moi qui ai tort? Oui, sans doute. J'ai tout faux. Soit. Le probleme, de votre point de vue, c'est que j'ai gagne aujourd'hui. J'ai perdu la manche, bien sur, mais j'ai gagne le match. D'ici le 2 mai, ou du moins avant la date de l'appel inevitable, j'aurai le document de la Cour de Cassation, qui va, je pense, soutenir ma position que ces illustres outrages ne sont pas "non rendus publics", vue que je les publie sur mon site. En revanche, vous ne pouvez pas me poursuivre pour outrage public, puisque je ne les publie pas en France. C'est ce qui s'appelle en anglais un Catch-22. Mais aujourd'hui evidemment vous avez gagne. Vous m'avez fait faire deux heures de route pour rien. J'etais tellement enerve apres l'audience que j'ai bu trop de whisky, et j'avais envie de boire trop de Ricard, et je n'avais pas envie de conduire une route peu connue saoul & en colere, donc j'ai pris une chambre d'hotel. Je ne vais meme pas demander dommages & interets. Je vous emXXX.

Bisous.

Scott Reiss, pere de Rose

SAGReiss