Ricard au Sénat de la France

SAGReiss

Paris, le 16 novembre 2013

Youcef & René par SAGReiss
Olivier & sa fille par SAGReiss


Pierre par SAGReiss


SAGReiss par Pierre 

Olivier & enfants par SAGReiss

Youcef par SAGReiss

Philippe & Sébastien par SAGReiss

Nicolas & Jean par SAGReiss

Didier & Philippe par SAGReiss

Jean & Philippe par SAGReiss

Olivier, Philippe & leurs enfants par
                  SAGReiss

Nicolas & Gerard par SAGReiss

Antonietta & Fatiha par SAGReiss

Réunion

La Scène du Crime par SAGReiss

Escargots par SAGReiss

Coq au Vin par SAGReiss

Tarte au Citron par SAGReiss

Desserts par SAGReiss

Incognite par SAGReiss

SAGReiss: Que chaque père lise ce livre, signe cette carte, et les transmette à un autre père. Scott Reiss, père de Rose

Marcel Chainey, Justice... attention... enfant
                  (1987)
Marcel Chainey, Justice... attention... enfant
                  (1987)

De: SAGReiss

Date: 24 novembre 2013

Objet: Son of Ricard au Senat

Triste que rien de beau ne semble s'exfiltrer de notre reunion du 16 novembre, qui n'etait pas certes un modele d'organisation & d'efficacite, mais qui m'a plu & m'a appris comment faire mieux une prochaine fois. Nous ne sommes pas des ENArques formes a faire de la politique. Je suis un vieux singe qui essaie d'apprendre quelques nouvelles grimaces. A Grenoble, ou je venais d'acheter ma deuxieme cravatte rose, car j'avais oublie la premiere a la maison, je me suis arrete au PMU boire un coup en attendant Rene & Youcef. Une dame est venue au comptoir payer ses consommations, et j'ai vu qu'elle avait un porte-clefs rose: "Je devrais vous voler ca." "Vous voulez voler mes clefs?" "Nooon," puis j'ai commence a lui montrer tous mes accessoires roses: "Ma fille s'appelle Rose. Je ne l'ai pas vue depuis trois ans. Je fais partie des peres grutiers. Tout ce qui est rose, si c'est a vendre, je l'achete, si c'est pas a vendre, je le vole." "Tenez!" et elle a pris quelque chose de l'autre cote de la caisse, un stylo PMU rose, et l'a depose devant moi. Jack le barman a commence a rire: "Bien joue!" J'ai mis mon nouveau style rose dans ma poche. Devant l'eglise ou l'on a pris les photos de l'apres-reunion (voir img_2744 ci-jointe) mon ami m'a demande si j'avais toujours ma bouteille de Ricard dans mon backpack: "J'ai pas eu le temps de tout boir pendant la reunion. J'ai aussi le verre a whisky que je viens de voler au bistrot, mais je n'ai pas d'eau." "Donne toujours." Le con a bu du Ricard pur a la bouteille. Il faut le faire quand meme. Moi j'ose pas. J'ai aussi beaucoup apprecie le fils cadet de Philippe Veysset. (Je me souviens du prenom de tous vos enfants, mais je ne les ecris pas. C'est important.) Il m'a tenu tete, et dit ce qu'il pensait, et a meme su faire subtilement temoigner son pere en sa faveur. C'est beau la jeunesse. Je regrette que je n'ai pas pu rencontrer les enfants de Pierre Besson, absent pour conges de paternite, ni discuter plus longuement avec ceux de Nicolas de Lyon.

Badge Rose par PHG
Phil Héron
Phil Héron & SAGReiss

From:SAGReiss

Date: 18 December 2013

Subject: Car Pound

My life has spun so wildly out of control that I don't even flinch at this shit anymore. Just an example: On the night of 16 November the Rosemobile got towed in Paris. I was drunk and holding an open bottle of red wine in my hand, as I walked into the police station to ask for help. The cop received me quickly, explained where my car was, then interrupted himself: "Are you consuming alcohol here?" I swallowed, popped the cork back in my bottle, and said: "No, no." So we're calling the car pound, and trying to arrange a squat for the evening, and a cop walks up to me: "You take your bottle of wine, your telephone, and your friends, and get the hell out of here, or I'll arrest all three of you." And that counts as a non-event for me. I didn't get arrested, so what's the big deal? I got my car back the next day, and drove home.

De: SAGReiss

Date: 17 novembre 2013

Subject: Ricard au Senat

"C'est quoi, la bouteille?" me demande le flic au rayon X. "C'est du Ricard. Vous voulez boire un coup?" "Vous vous promenez toujours avec une bouteille de Ricard?" "Au cas ou un Senateur ait besoin de boire un coup." "Vous avez de l'eau?" "Non, c'est le Senateur qui devra la fournir. Sinon j'ai du Beaujolais dans la boite que vous voyez a cote du Ricard." C'est une technique d'interrogation. Le flic rentre dans ma folie pour voir si je reponds de facon coherente, spontanee, ouverte. Il s'en fout des reponses autrement. Sinon, je ne rentre pas. Je suis rentre. Dans la salle Vireaugau, ou quelque chose de ce style, il y avait justement des goblets et des bouteilles d'eau, gracuieusement mis a ma disposition par les senateurs. Je me suis servi un Ricard au debut de la reunion. Puis je suis sorti voir si jamais Nicolas de Lyon arrivait avec ses deux filles & son fils. La dame commence a m'enguler: "Vous n'avez pas le droit de sortir & rentrer, et ou est votre badge?" "Je ne suis pas sorti. Je suis retourne a l'accueil pour accueillir mon ami Nicolas qui arrive avec ses trois enfants. Et je voudrais beaucoup encore un badge rose, qui est assortie a mon deguisement." Nicolas arrive a point, et la bonne femme commence a l'apostropher devant ses enfants, avec qui je discute. Nicolas non plus n'aime pas qu'on le fasse chier. Je puais l'alcool, car j'avais deja bu un Ricard & deux verres de vin dans un goblet au Quick avec Olivier & sa fille et Philippe Veysset & ses deux fils. Antonetta etait ravissante. Pierre Cunat est venu, et Gerard avec son neveu, moi avec Youcef & Rene. On etait vingt-trois en tout, avec six enfants, sept si l'on compte la fille de Laurent Vial, qui sont arrives apres la reunion pour l'apres-reunion. On est alle boire & deconner, et apres on etait dans un sandwicherie. J'ai achete une petite bouteille de vin rouge. Un camerade a acheter une bouteille d'eau, dont il a bu le quart, remplissant le reste de mon Ricard. Les peres pretent les joues & partagent les gateaux. On arrive a notre super emplacement pres du Senat, plus de Rosemobile. On part au Commissariat. J'explique le probleme. Le flic m'explique ou trouver la fourriere, puis il s'interrompt: "Vous ne buvez pas d'alcool la?" "Non, non." dis-je en remettant le bouchon a ma bouteille de vin. Donc on commence a telephoner a la fourriere & pour trouver des creches pour la nuit. Un flic s'approche de moi: "Vous prenez votre bouteille de vin, vos telephones, et vous degagez d'ici, ou je vous arrete tous les trois." Rene & Youcef crechent chez Boris & je creche chez Olive, aprez une delicieuses tanjine berbere a l'agneau & au citron confit. Ce matin, completement demoralise, je me force de retrouver la Rosemobile par Metro puis par RER (que je negocie avec de graves difficultes) que je rachete, et je quitte immediatement cette Parisss qui ne me reussit guere. Un flic au Commissariat a qui j'ai raconte toute ma rocombolesque histoire m'a tres serieusement aide & a souhaite que je retrouve Rose bientot. Je me suis arrete a Dijon, ou en arrivant j'ai reussi a conduire dans la zone reservee au tram, puis sur une place pietonne au milieu de cent etudiants & lyceens, qui rigolaient que quelqu'un soit assez con pour faire cela. Je suis alle a l'hotel Campanile. J'avais pas le courage de continuer jusqu'a Lyon, puis je ne voulais pas faire chier Nicolas & ses trois gosses. J'ai chie. Je suis encore sale. Je pue. J'ai oublie ma brosse a dents chez Olive. La seule chose que je dirai de la reunion elle-meme, c'est que la meilleure idee c'est quand Philippe Olivier (?) a fait la tour de la salle chronometrant deux minutes a chacun de s'ecouter parler. Il fallait le faire tout au debut, pour que tous ceux qui aiment ca soient satisfaits du voyage, et que le reste de la reunion puisse se derouler dans la paix. Et il faut absolument que le mecanisme du vote soit etabli sans ambiguite avant la reunion. Voila ce que j'en retire essentiellement, et Jean Le Bail a tres bien parle. Apres je le lui ai dit: "Ah bon? Qu'est-ce que j'ai dit de si bien?" "Je ne m'en souviens pas." "Moi non plus." Si ces reunions se passaient par chat, la parole de chacun serait automatiquement enregistree, et personne n'aurait d'aventures a se deplacer. Simple, pas cher, & efficace. Pas du tout francais. Je suis tres content d'y etre alle et d'avoir retrouve mes amis, et surtout leurs enfants.

SAGReiss